Carlos Sainz: Prêt au combat

Après la détente de la pause estivale, Carlos Sainz est impatient de reprendre le volant de la Renault R.S.18 sur le légendaire Circuit de Spa-Francorchamps.

Que dire sur Spa-Francorchamps ?
Spa est vraiment plaisant. On y retrouve de tout : des virages rapides, de longues lignes droites, des opportunités de dépassement, des dénivelés et des conditions météorologiques aléatoires ! J’adore y courir, c’est l’un des Grands Prix à part du calendrier et tous les pilotes ont hâte d’y être. J’aime le deuxième secteur, dense et rythmé à la fois. C’est difficile de trouver l’équilibre parfait avec les courbes nécessitant beaucoup d’appuis sans trop compromettre la vitesse de pointe, toujours importante dans la ligne droite de Kemmel et avant la chicane bus-stop.

Y avez-vous un virage préféré ?
Le Raidillon est bien sûr le plus célèbre de Spa, mais j’ai un faible pour Pouhon, le long gauche du deuxième secteur. C’est un virage assez complexe à réussir puisque l’on descend de la colline et l’on prie pour que l’adhérence soit au rendez-vous au moment d’attaquer la courbe à plus de 260 km/h sur le septième rapport. Un vrai pic d’adrénaline !

Qu’avez-vous fait durant la pause estivale ?
L’été a été intense avec tous ces mouvements sur le marché des transferts. J’ai néanmoins passé les vacances avec ma famille et des amis. Cela a été l’occasion de me reposer et de me ressourcer avant la seconde partie de saison. L’entraînement et la nutrition étaient toujours présents, même si j’ai pu profiter de quelques glaces supplémentaires !

Quel est le plan d’action pour la suite ?
Il reste encore beaucoup de courses à disputer cette année et j’ai fermement l’intention de quitter Renault en ayant extrait le maximum de la R.S.18. Même si une petite pause est toujours agréable, je suis un pilote et j’adore mon métier. Le plus tôt je serai dans la voiture, plus je serai heureux ! Nous avons beaucoup de travail à accomplir tout au long de ce nouveau chapitre de la saison. Ce ne sera pas facile de conserver la quatrième place du championnat, mais nous sommes prêts au combat et je vais tout donner pour obtenir des résultats. C’est bon de savoir que je serai toujours lié à Renault la saison prochaine, mais mon objectif repose clairement sur les courses cette année.

Share