Carlos Sainz: Sur la durée

Carlos Sainz a poursuivi sa série en entrant une sixième fois de suite dans les points. En France, l’Espagnol a effectué une bonne prestation en occupant la troisième place et il était bien parti pour finir sixième à quelques tours de l’arrivée. Son objectif en Autriche ? Continuer à marquer.

Qu’y a-t-il de si spécial en Autriche ?
Les paysages sont spectaculaires. Ce circuit a l’une des plus belles toiles de fond au monde. C’est assurément l’un des plus cools où nous nous rendons. Ça change vraiment des décors et activités habituelles. C’est l’un des rendez-vous que j’attends avec le plus d’impatience.

N’est-il pas trop dur d’enchaîner une course par semaine ?
Cela ne me dérange pas tant que nous sommes en Europe, car nous avons assez de temps pour rentrer à la maison quelques jours. Cela nous laisse de quoi nous entraîner un peu, voir des amis ou la famille, mais aussi de se détendre un peu. Trois courses en autant de semaines, ce sera difficile, mais il y en a déjà une derrière nous. Retroussons-nous donc les manches pour attaquer les deux suivantes !

Quels sont les principaux défis du circuit de Spielberg ?
Même s’il ne compte que neuf virages, ce n’est pas un tour facile à boucler. C’est assez vallonné comme on suit le profil des collines, certains vibreurs sont assez hauts et peuvent faire des dégâts si l’on s’en approche trop et il y a toute une palette de virages possédant des longueurs et des vitesses différentes. Il faut rester sur ses gardes ! Cependant, la piste offre beaucoup d’adhérence et une surface assez lisse, donc cela facilite un peu les choses.

Quel bilan tirez-vous de la France ?
Nous devons retenir les points positifs. C’était un excellent week-end et l’ambiance était vraiment énorme ! Malheureusement, nous n’avons pas pu finir sixièmes en raison d’une perte de puissance dans les derniers tours de course. Néanmoins, c’était vraiment positif avec de bonnes qualifications et un beau départ. J’ai pris beaucoup de plaisir à occuper la troisième place au début et notre rythme était solide. C’est important pour l’équipe que nous continuions à mettre les deux voitures dans les points pour consolider notre quatrième position au Championnat Constructeurs. Concentrons-nous sur l’Autriche pour poursuivre cette série !

Share