Charles Milesi (R-ace GP) et Alex Peroni (MP Motorsport) s’élanceront de la pole position ce week-end en Formule Renault Eurocup à Monaco. Samedi, l’Australien devancera le Français sur la grille avant que les rôles ne s’inversent dimanche pour la seconde course, organisée en lever de rideau du Grand Prix de F1. Le leader du classement général Yifei Ye (Josef Kaufmann Racing) et le rookie de la Renault Sport Academy Victor Martins (R-ace GP) partageront la deuxième ligne.

Groupe A – Alex Peroni au bout du suspense

Premier à sortir des stands, Max Fewtrell (R-ace GP) établissait le premier temps avant d’être défié par Richard Verschoor (Josef Kaufmann Racing), Christian Lundgaard (MP Motorsport) et Alex Peroni. En parallèle, Victor Martins partait à la faute à Sainte-Dévote dès son deuxième tour lancé, entraînant alors son équipe dans une véritable course contre-la-montre pour reprendre la piste au plus vite.

Leader au moment de chausser les pneus neufs, Alex Peroni était délogé par son équipier Christian Lundgaard avant de répliquer, mais Victor Martins revenait aussi pour un match à trois se jouant à quelques millièmes de seconde.

Le suspense prenait fin lorsque Najiy Razak (JD Motorsport) provoquait une neutralisation avec son tête-à-queue à la sortie de Casino. Alex Peroni avait donc le dernier mot en 1’31’’143, moins de trois centièmes de seconde devant Victor Martins et Christian Lundgaard. Neil Verhagen (Tech 1 Racing) et Max Fewtrell complétaient le top cinq.

Groupe A

Groupe B – Charles Milesi bat le record de la piste

L’autre groupe se montrait tout aussi ouvert. Premier en piste, Yifei Ye échangeait d’abord les commandes avec Logan Sargeant (R-ace GP), Max Defourny (MP Motorsport), Thomas Neubauer (Tech 1 Racing) et Lorenzo Colombo (JD Motorsport).

Si Max Defourny avait l’avantage sur le premier train de pneumatiques Michelin, Charles Milesi sortait du bois à sept minutes de la fin. Yifei Ye répliquait, mais Charles Milesi pliait l’affaire en réalisant un tour en 1’30’’682 pour devancer le leader du classement général. Lorenzo Colombo, Max Defourny et Logan Sargeant suivaient les deux hommes dans cet ordre.

Groupe B

Grilles de départ provisoires

Samedi, Alex Peroni s’élancera donc devant Charles Milesi, Victor Martins, Yifei Ye, Christian Lundgaard et Lorenzo Colombo. Dimanche, si aucun de ces pilotes n’écope d’une pénalité, ils inverseront leurs places sur chaque ligne de la grille de départ. Charles Milesi devrait ainsi être en pole devant Alex Peroni, Yifei Ye, Victor Martins, Lorenzo Colombo et Christian Lundgaard.

Course 1 - Course 2

Ils ont dit

Charles Milesi (R-ace GP) : « Je ne pensais vraiment pas faire la pole en arrivant à Monaco et les essais libres ne nous avaient pas donné plus d’optimisme ! Hier, je me suis montré trop conservateur, surtout dans le premier secteur. J’ai essayé de prendre un bon rythme et de continuer ma progression durant les qualifications. J’ai pris de plus en plus confiance et cela m’a permis d’augmenter la cadence sur chaque virage et d’obtenir la pole position. Le plus dur reste toutefois à venir. Il faudra prendre deux bons départs, se montrer régulier et ne pas taper ! »

Alex Peroni (MP Motorsport) : « Les temps étaient tellement serrés… C’était vraiment une qualification géniale et intense ! Nous étions plutôt confiants après les essais, mais je devais aussi oublier mon accident d’hier. J’ai pris la tête sur le premier relais, mais la voiture était un peu sous-vireuse en pneus neufs. Je ne sais pas pourquoi les circuits urbains me réussissent autant, mais j’aimerais qu’il en soit de même partout ! Demain et dimanche, le plus important sera d’être en tête au premier virage. Après, on verra bien ce qui se passe ! »

Yifei Ye (Josef Kaufmann Racing) : « La séance avait bien commencé. Je reprenais la tête à chaque passage et j’étais encore plus à l’aise sur mon deuxième train de pneus. À quatre minutes de la fin, j’ai signé un bon temps et mon tour suivant était encore meilleur, mais j’ai dû freiner plus tôt à Tabac, car une voiture est sortie de l’échappatoire de la chicane. C’est frustrant, car je pense que les huit centièmes de différence avec Charles se sont joués là. Mon résultat n’est toutefois pas mauvais par rapport à d’autres prétendants en titre. Il faudra donc empocher de gros points et je pense que nous avons de bonnes chances de monter sur les deux podiums. »

Victor Martins (R-ace GP) : « Je reviens de loin ! La piste était glissante en début de séance et j’ai tapé le mur dès mon deuxième tour lancé. C’était une erreur de jeunesse, mais j’ai tordu deux triangles sur le côté gauche. Heureusement, l’équipe a fait un travail incroyable pour me permettre de repartir. Sans leurs efforts, ce résultat n’aurait pas été possible. J’ai réussi à me remettre dans le bain, mais j’étais un peu sur la réserve en retournant en piste. Cette petite faute m’a fait perdre quelques centièmes ici et là, mais je vais pouvoir viser le podium, voire plus si j’en ai l’occasion. Cela dit, Monaco reste Monaco et il faudra peut-être prendre de gros points plutôt que de tout risquer ! »

Share