Christian Lundgaard (MP Motorsport #31)
Alexander Smolyar (Tech 1 Racing #22)
Raúl Guzmán (Fortec Motorsports #85)
Sami Taoufik (Arden Motorsport #43)

Christian Lundgaard (MP Motorsport) a signé le meilleur temps de l’avant-dernière journée des essais collectifs d’avant-saison en Formule Renault Eurocup. Auteur d’un tour en 1’58’’580 sur le Nürburgring, le rookie danois a devancé son partenaire de la Renault Sport Academy Max Fewtrell (R-ace GP) et Yifei Ye (Josef Kaufmann Racing). La préparation des concurrents s’achèvera sur ce même circuit demain.

Au Nürburgring, le peloton s’étoffait à vingt-neuf voitures avec la présence de deux pilotes engagés en Formule Renault NEC, dont le plateau s’ajoutera à celui de l’Eurocup aux meetings de Spa-Francorchamps, du Hungaroring et du Nürburgring.

Avant même que les concurrents n’entrent en piste, la pluie s’abattait sur le tracé allemand. Dans ces conditions détrempées, Yifei Ye se montrait le plus rapide en 2’17’’763 devant le rookie Alexander Smolyar (Tech 1 Racing). Protégé de SMP Racing, ce dernier relayait le Chinois en dominant la deuxième session en 2’08’’649.

Christian Lundgaard prenait ensuite les devants dans la troisième séance, marquée par le retour des averses. Grâce à son tour en pneus slicks bouclé en 1’58’’580, le Danois précédait Max Fewtrell, Yifei Ye, Logan Sargeant (R-ace GP) et Lorenzo Colombo (JD Motorsport). Le quinté de tête de la journée restait le même puisque Alexander Smolyar signait le meilleur temps de la dernière session en 2’11’’836 seulement.

Séance 1 - Séance 2 - Séance 3 - Séance 4

Première réussie pour Christian Lundgaard

Christian Lundgaard (MP Motorsport) : « C’est toujours piégeux d’évoluer sur une piste séchante, mais ça l’est d’autant plus quand il s’agit de son premier roulage au Nürburgring ! Je pense toutefois avoir bien réussi à exploiter les parties sèches du tracé pour signer le meilleur temps. J’étais content de mon tour et c’est excellent pour la confiance d’être aux avant-postes. Cet hiver, nous avons souvent été dans les cinq premiers. Cela correspond à nos objectifs, mais nous devons maintenant voir si nous parvenons à concrétiser. La première course de la saison sera vraiment intéressante ! »

Alexander Smolyar s’offre deux séances

Alexander Smolyar (Tech 1 Racing) : « Je n’étais pas vraiment satisfait de mes performances sur les quatre premiers jours d’essais. Ce matin, il pleuvait. Je suis assez rapide dans ces conditions, mais cela ne veut pas dire grand-chose hormis pour la confiance ! Sur piste sèche, nous avons pu travailler sur les réglages et tout se passe bien avec l’équipe. Nous avons vraiment hâte d’être à la première course pour voir où nous nous situons, mon objectif étant d’être le meilleur rookie. »

Les Mexicains se hissent dans le top cinq sous la pluie

Axel Matus (AVF by Adrián Vallés) : « Nous avons connu un début d’année difficile, mais nous sommes de mieux en mieux placés. Nous avons pu essayer de nombreux réglages et je pense que tout sera en place d’ici la semaine prochaine pour la première course de la saison ! J’espère y atteindre le top cinq. Ce serait un résultat parfait pour lancer l’année. »

Raúl Guzman (Fortec Motorsports) : « C’est agréable de connaître une bonne journée où nous sommes régulièrement dans le quinté de tête ! La préparation a été véritablement compliquée auparavant, mais j’ai toujours confiance en notre potentiel à jouer les premières places. J’ai également plus de responsabilités chez Fortec. L’an passé, j’étais le seul débutant et maintenant je ne suis entouré que de rookies ! Ce sont toutefois des équipiers rapides et nous apprenons mutuellement les uns des autres. J’avais effectué une forte progression durant ma seconde saison de F4. Voyons si nous pouvons faire de même en Formule Renault Eurocup ! »

Le grand saut pour Sami Taoufik

Sami Taoufik (Arden Motorsport) : « Mon père m’avait offert un kart le Noël de mes cinq ans, j’ai donc fait dix ans de karting. Cela représente plus de la moitié de ma vie ! Après avoir suivi Arden Motorsport et Daniel Ticktum l’année dernière, j’ai fait le choix de passer directement en Formule Renault plutôt que d’effectuer une année en F4. Dans ma situation, je pense que c’est la meilleure décision à prendre. Je vais devoir apprendre et m’adapter à la monoplace tout en étant le pilote le plus jeune du plateau. Avec l’aide et les données de mes équipiers, j’espère toutefois me battre avec des rookies plus âgés. En tout cas, je m’y sens prêt et j’ai hâte d’être à la première course ! »

Share