Daniel Ricciardo : Illuminations

Daniel Ricciardo a réalisé un superbe Grand Prix d’Italie en s’offrant une quatrième place bien méritée et douze points dont l’équipe avait grandement besoin. L’Australien tourne désormais son attention vers les projecteurs de Singapour, où il désire poursuivre sur cette lancée.

Aimez-vous les défis proposés à Singapour ?
J’apprécie le défi physique et mental à Singapour. C’est un week-end intense auquel nous devons nous préparer, bien plus que d’autres rendez-vous. J’ai beaucoup appris lors de ma première course là-bas en 2011 et j’ai pris conscience de l’importance d’une bonne préparation tant il faut être en forme pour Singapour. La chaleur et l’humidité semblent imprégner les murs et les bâtiments, d’autant que l’air a du mal à circuler... Si bien qu’en levant la visière pour avoir un peu de fraîcheur, c’est généralement le contraire qui vous attend !

Comment est un tour au volant ?
Le circuit est long et dense. On doit s’approcher des murs en sortie de virage tout en retenant notre souffle. J’ai toujours adoré les circuits urbains tant les sensations à l’attaque et à la limite sont géniales. Singapour était la première vraie course de nuit en F1 et j’aime bien me réveiller plus tard et me coucher au petit matin. J’y ai rencontré un certain succès avec des podiums ces dernières années, mais nous devons désormais confirmer notre excellent résultat en Italie pour remettre la pression dans le match pour la quatrième place du championnat.

À quel point la dernière course était-elle satisfaisante ?
Nous méritions d’avoir nos deux voitures dans le top cinq en Italie. Nous avions clairement le rythme dès que nous sommes entrés en piste vendredi. De là, nous avons réalisé un excellent week-end avec vingt-deux points à la clé. C’était bien de signer mon meilleur résultat avec l’équipe. Nous sommes conscients que les yeux seront tournés sur nous et notre capacité à récidiver, mais je ne vois pas pourquoi nous ne pourrions pas enchaîner ces prestations solides pour aller chercher la quatrième place. C’est un défi qui m’excite.

Share