Daniel Ricciardo : Mexico, nous voilà !

Daniel Ricciardo s’est hissé de la seizième à la sixième place au Japon grâce à une prestation émaillée de dépassements. L’Australien se rend au Mexique, où il avait signé une brillante pole position en 2018, avec confiance tout en visant plus.

À quel point le Grand Prix du Mexique est-il agréable ?
Le Mexique est un pays génial où je suis heureux d’aller. L’ambiance dans le paddock est pleine de vie et haute en couleur. Tout le monde semble y prendre du plaisir, le tout dans un bon esprit, et il s’y passe toujours beaucoup de choses. C’est bien d’enchaîner Mexico et Austin, deux rendez-vous très accueillants où l’on ne s’ennuie pas. ¡Viva México!

Aimez-vous le circuit ?
C’est un joli tracé avec des occasions de dépassement comme la longue ligne droite menant au premier virage ou l’enchaînement avant le T4 par exemple. J’adore la section au cœur du stade. Elle est un peu lente, mais vraiment unique avec la foule qui nous entoure de tous les côtés. C’est surréaliste d’y être !

Que retenez-vous de votre pole position l’an dernier ?
La pole l’année passée était assez mémorable. C’était un tour excitant, où j’ai tout mis bout à bout à la fin. C’était particulier. Si nous pouvons entrer en Q3 et être les meilleurs des autres ce week-end, ce sera très bien aussi.

Étiez-vous heureux de retrouver les points au Japon ?
Le Japon était assez fou, donc c’était génial de le terminer sur une sixième place alors que nous étions seizièmes sur la grille. Nous étions dans une série décevante et nous méritions ce résultat au Japon. Notre objectif est désormais de poursuivre sur notre lancée au Mexique. Le but est de battre les McLaren et de scorer plus qu’eux pour maintenir la pression. Mexico, nous voilà !

Share