Daniel Ricciardo : Montez le volume !

Après avoir obtenu de gros points à Silverstone, Daniel Ricciardo se concentre sur Hockenheim où il compte bien réaliser une nouvelle prestation solide.

Que dire du Grand Prix d’Allemagne ?
Hockenheim est amusant, j’ai toujours aimé y piloter tout au long de ma carrière. Le premier virage est extrêmement rapide et l’on trouve de beaux enchaînements, notamment dans le stadium dans le dernier secteur. Il y a également des opportunités de dépassement, surtout au niveau de l’épingle après la longue phase d’accélération. C’est un circuit cool qui me réussit plutôt bien. La foule allemande est électrique, très bruyante et passionnée de sport automobile. J’apprécie aussi les schnitzels, j’ai hâte de les retrouver !

Étiez-vous satisfait de réintégrer le top dix lors de la course précédente ?
Tout d’abord, c’était excellent de voir l’équipe revenir dans le match après deux rendez-vous en deçà de nos attentes. Nous savions que nous aurions pu en ramener un peu plus, mais nous n’avons pas eu de chance avec le timing de la voiture de sécurité. C’était un résultat encourageant dans l’ensemble, mais nous voulons lancer une dynamique pour l’Allemagne puis la Hongrie avant la pause estivale. C’est une phase clé, car nous sommes conscients que le peloton est très disputé et que nous devons marquer des points régulièrement, tant pour garder le contact avec nos adversaires que pour les battre.

Qu’avez-vous fait de votre week-end de repos ?
C’était notre premier week-end libre depuis un petit moment comme la France, l’Autriche, Goodwood et Silverstone se sont enchaînés sur quatre semaines. Nous sommes restés sages avec un peu d’entraînement et toute la routine habituelle en nous concentrant sur la prochaine course. Nous avons des choses à évaluer pour l’Allemagne, mais l’équipe travaille vraiment dur pour être prête et nous mettre dans les meilleures conditions.

Share