Daniel Ricciardo: Sur son terrain

Que pensez-vous de la Renault R.S.20 avant l’ouverture de la saison ?
Les essais de pré-saison étaient globalement positifs de notre côté. Esteban et moi avons accumulé beaucoup de kilomètres, ce qui est un coup de pouce avant d’attaquer une nouvelle année. Vous êtes un peu dans l’inconnu concernant le véritable rythme de la monoplace et de ses rivales jusqu’au samedi, mais j’étais satisfait de l’équilibre général aux tests. Attendons donc de voir où nous nous situons en qualifications. Toute l’équipe a travaillé extrêmement dur durant l’hiver pour que la voiture soit prête et je suis impatient de reprendre la compétition.

Décrivez-nous un Grand Prix à domicile…
C’est toujours particulier de courir devant son public. Je suis loin de chez moi tellement longtemps dans l’année que cela rend les moments avec mes amis et ma famille encore plus spéciaux. Les fans australiens sont géniaux et l’on peut vraiment ressentir leur soutien pour l’utiliser comme une source supplémentaire de motivation. Melbourne m’a souvent joué des tours, mais je vais essayer d’y remédier en effectuant un beau week-end avec Renault.

À quoi ressemble le Circuit de l’Albert Park ?
L’Albert Park est un tracé amusant avec beaucoup de portions rapides et à moyenne vitesse. Cela fait plaisir de retrouver quelque chose d’autre après les essais. Les demandes techniques de la piste sont différentes de Barcelone et vous devez trouver les bons réglages pour obtenir un résultat solide. L’Albert Park n’est pas réputé pour les dépassements, donc les qualifications sont importantes. La section finale est probablement ma préférée, mais le neuvième virage – avec la colline noire de monde sur la gauche – offre des opportunités. Si je réussis une manœuvre là-bas, les réactions sont toujours au rendez-vous !

Share