Des composants issus du monde de la Formule 1


Pour compenser la forte augmentation de la contre-pression des gaz d’échappements, Renault Sport s’est concentré sur l’efficacité du turbocompresseur en déployant une technologie empruntée directement au Renault F1 Team.
La turbine est donc désormais installée sur un système de roulement à billes en céramique. Plus légère, plus dure et plus lisse que l’acier, la céramique aide à réduire les frictions. En effet, cette technologie divise par trois les niveaux de friction par rapport à un système à roulement à billes traditionnel. Le résultat ? Une réduction significative du temps de réponse du turbo.

Share