Renault F1 Team a officiellement commencé ses préparatifs en vue de la saison 2020 du Championnat du Monde FIA de Formule 1 à l’occasion de la première journée des tests hivernaux sur le Circuit de Barcelona-Catalunya aujourd’hui.

Après un premier galop d’essais lors du déverminage et du tournage de l’équipe lundi, Esteban Ocon a effectué soixante-deux tours avec la Renault R.S.20 dans la matinée avec un programme lui permettant d’accumuler les kilomètres et de prendre confiance avec la monoplace.

Daniel Ricciardo l’a relayé l’après-midi pour découvrir la nouvelle voiture à son tour. L’Australien a réalisé cinquante-six tours et reprendra le volant demain matin.

Esteban Ocon, 8e en 1’18’’004 (62 tours)
« C’est génial de revenir au volant d’une F1. J’avais un grand sourire en quittant le garage, car cela faisait un moment que je n’avais plus eu ma propre monoplace. C’est vraiment extraordinaire de penser aux milliers d’heures de travail qui ont été consacrées à la création de cette voiture et de la voir prendre vie en piste. Concernant notre programme, nous avons pris un bon départ et nous disposons d’une bonne base de travail. Nous savons que nous devons continuer à travailler cette semaine et apporter des améliorations d’ici la première course. Nous devrons être précis en faisant en sorte que le moindre détail compte. J’ai hâte de poursuivre ces progrès tout au long de la semaine. »

Daniel Ricciardo, 7e en 1’17’’873 (56 tours)
« C’est agréable de reprendre le volant et je me suis tout de suite senti à l’aise, ce qui est positif. De toute évidence, Esteban avait bien préparé la voiture ce matin et je suis plus ou moins rentré dans le rythme dès que cela a été mon tour l’après-midi. Il y a des améliorations sur la monoplace, nous l’avons évidemment beaucoup changée visuellement et c’est assez évident lorsque l’on regarde le museau. Les progrès sont là, et c’est ce que nous visons en fin de compte. Il est encore trop tôt pour faire des comparaisons, mais notre fiabilité était assez bonne et je dirais que c’est prometteur. On ne peut jamais trop en demander dès le premier jour, donc je suis ravi. »

La suite ?
Jeudi matin, Daniel pilotera la R.S 20 avant qu’Esteban ne reprenne le volant l’après-midi.

share