Renault F1 Team commence sa saison 2019 en Championnat du Monde FIA de Formule 1 dans les points grâce à la septième place de Nico Hülkenberg au Grand Prix Rolex d’Australie à l’Albert Park de Melbourne.

Onzième sur la grille, Nico a pris un excellent départ pour se hisser en huitième position dès le premier tour avant de mener une course sérieuse pour finir septième, comme l’an dernier déjà en Australie.

Pour sa première course avec l’équipe, son équipier Daniel Ricciardo a dû abandonner au vingt-huitième tour par mesure de précaution après les dégâts subis par sa monoplace lors d’un malheureux incident survenu peu après l’extinction des feux. Auteur d’un superbe envol sur ses terres, l’Australien a perdu son aileron avant en sortant large dans la ligne droite des stands et a dû s’arrêter le remplacer avant de renoncer définitivement à mi-course.

• Parti onzième avec des Pirelli tendres (rouge), Nico est grimpé au huitième rang au premier tour. Passé septième après son arrêt pour chausser des gommes dures (blanc) au treizième passage, l’Allemand a défendu sa place jusqu’à l’arrivée.
• Douzième sur la grille, Daniel s’est élancé en tendres avant de changer son aileron avant et son museau tout en mettant des pneus durs à la fin du premier tour. Il rentrait définitivement aux stands au vingt-huitième tour par principe de précaution.

Nico Hülkenberg – Départ : 11e – Arrivée : 7e
« C’est un bon début de saison avec de gros points à la clé. C’était une course compliquée, notamment les dix derniers tours où j’étais sous pression. Je devais me battre pour conserver la septième place et je suis ravi d’y être arrivé. Le départ et le premier tour ont conditionné notre course tant il est crucial d’avoir une bonne position sur la piste ici. Il fallait ensuite gérer la voiture et les pneus. Nous pouvons nous réjouir de ce résultat positif, même s’il souligne le travail qui nous attend. Nous devons continuer de creuser pour trouver de la performance. »

Daniel Ricciardo – Départ : 12e – Abandon
« Je suis clairement dégoûté. J’ai pris un bon départ, j’ai réussi à rattraper Perez puis je me suis déporté sur le côté. J’ai mis une roue sur l’herbe, ce qui ne m’inquiétait pas plus que cela jusqu’à ce qu’une énorme bosse me surprenne. C’est avant tout de la malchance et notre course s’est malheureusement jouée là-dessus. Tout s’est passé très vite et c’est dommage de finir comme cela. Nico a montré que la voiture était à sa place dans le top huit. Nous viserons donc un week-end plus linéaire et de meilleurs résultats à Bahreïn. »

Cyril Abiteboul, Team Principal
« Nous repartons d’Australie avec des sentiments contrastés entre les points positifs et négatifs. Le négatif concerne les qualifications, où plusieurs problèmes ont affecté notre potentiel et nos positions de départ. Cela a compliqué la première course de Daniel et nous avons essayé de reprendre des places au départ avant d’arrêter la voiture en raison des dommages subis. Nico est parvenu à retourner la situation avec une course très intelligente pour finir septième. Nous savons que notre monoplace a nettement plus de potentiel que ce que nous avons montré ce week-end, notamment en qualifications. La priorité de la prochaine course sera donc d’extraire davantage de performance de la plateforme initiale avec une exécution plus linéaire au fil du week-end tout en travaillant sur les évolutions prévues. »

Share