Après une séance de qualifications extrêmement disputée à l’Albert Park de Melbourne, Renault F1 Team débutera la saison avec Nico Hülkenberg et Daniel Ricciardo respectivement onzième et douzième sur la grille de départ du Grand Prix Rolex d’Australie.

Grâce à de bons tours en étant proches l’un de l’autre, tous deux sont entrés en Q2. La progression de Nico a été entravée par un problème électrique l’empêchant de boucler son dernier relais durant la session. Son unique effort l’a vu manquer le top dix pour trois centièmes de seconde.

Sur ses terres, Daniel s’élancera depuis la douzième place pour sa première course avec Renault F1 Team. L’Australien pointait également à quelques millièmes seulement de la Q3.

Nico Hülkenberg, R.S.19-02 #27 – Q : 11e en 1’22’’562 – EL3 : 11e en 1’23’’737
« La Q3 était définitivement à notre portée. Ce petit souci est regrettable, car il nous coûte une place dans le top dix. J’ai perdu un peu de temps dans le trafic et en bloquant une roue dans mon premier tour en Q2, mais nous avons montré que le rythme était là et que nous sommes compétitifs. Nous savons que c’est extrêmement disputé et que d’infimes écarts peuvent faire toute la différence. Nous ne sommes pas mal placés pour demain et nous pouvons réaliser une belle course depuis la onzième position sur la grille. La voiture semblait bonne hier sur les longs relais et je me suis senti à l’aise au volant tout au long du week-end. Nous avons toutes nos chances pour marquer des points demain. »

Daniel Ricciardo, R.S.19-01 #3 – Q : 12e en 1’22’’570 – EL3 : 10e en 1’23’’695
« Je suis clairement déçu d’avoir manqué la Q3, d’autant plus que tout s’est joué à 5 centièmes de seconde seulement. Je sais que j’en avais les moyens puisque j’ai perdu un peu de temps dans le premier secteur de ma deuxième tentative. Nous avions le potentiel pour y arriver, donc c’est encore plus frustrant de ne pas avoir fait le tour parfait. Comme prévu, le peloton est extrêmement serré, mais je suis confiant sur nos chances pour demain. Je veux toujours briller à domicile. Nous devons donc garder la tête froide, prendre un bon départ et attaquer lorsque cela sera nécessaire. »

Alan Permane, Directeur sportif
« Nous espérions placer les deux monoplaces dans le top dix, donc le résultat global est vraiment décevant. Nous avons rencontré un problème électrique sur la voiture de Nico dans son dernier run en Q2. Il n’a pas pu repartir, mais nous sommes convaincus qu’il serait largement entré en Q3 sans cela. Daniel n’a pas amélioré son temps dans son deuxième relais. Nous pensions qu’il pouvait trouver quelques dixièmes de plus, ce qui l’aurait également mis à l’abri au sein des dix premiers. Nous avons donc un peu de travail à faire demain, mais vu notre rythme affiché sur les longs relais hier, nous avons l’objectif de nous rattraper et d’installer confortablement nos deux voitures dans les points. »

Share