Renault F1 Team a connu une séance de qualifications décevante pour le Grand Prix Gulf Air de Bahreïn 2019. Demain, Daniel Ricciardo et Nico Hülkenberg seront respectivement onzième et dix-septième sur la grille de départ du 999e Grand Prix de l’histoire.

Auteur en Q2 d’un tour en 1’29’’488 sous les projecteurs du Circuit international de Bahreïn, Daniel a manqué une place en Q3 pour seulement 17/1000e de seconde.

Son équipier Nico a été éliminé des qualifications en Q1, ratant la Q2 pour tout juste 75/1000e.

Nico Hülkenberg, R.S.19-02 #27 – Q : 17e en 1’30’’034 – EL3 : 6e en 1’30’’910
« Nous avons malheureusement connu quelques soucis avec la voiture au pire moment possible des qualifications. Nous avons perdu de la performance et il n’y avait aucune chance de réparer quoi que ce soit en un court laps de temps. Nous devons comprendre et résoudre ces problèmes pour qu’ils ne se reproduisent plus. Je me sentais bien au volant tout le week-end, donc c’est dommage de manquer une place dans le top dix. J’espère que nous pourrons faire quelque chose demain. Ce sera dur d’aussi loin, mais nous ferons de notre mieux. »

Daniel Ricciardo, R.S.19-01 #3 – Q : 11e en 1’29’’488 – EL3 : 16e en 1’31’’643
« Les qualifications n’étaient en aucun cas parfaites, mais c’est un progrès par rapport à notre position depuis le début du week-end. Finalement, nous étions plus proches de la Q3 que nous ne l’avions prévu après vendredi. Nous y sommes presque et nous savons que nous devons travailler sur certains aspects. J’apprends toujours à dompter cette voiture, mais je progresse chaque fois que je m’installe à son volant. Nous pouvons choisir librement nos pneus pour la course, ce qui nous laisse quelques options stratégiques à étudier ce soir. Je veux en tirer pleinement profit et il est certainement envisageable de prendre quelques points demain. »

Alan Permane, Directeur sportif
« C’était une séance de qualifications difficile pour l’équipe aujourd’hui. Nous avons dû faire face à certains soucis nous coûtant cher sur le plan de la performance, le plus gros étant un problème de cartographie moteur qui a mis le moteur en mode sécurité pour les deux tours clés. C’est décevant, mais nous tenterons de remonter en course demain. »

Share