Ce vendredi, le pilote Renault F1 Team Nico Hülkenberg a signé le cinquième meilleur temps de la première journée d’essais du Grand Prix Gulf Air de Bahreïn 2019.

Chaussé des pneumatiques tendres (C3) proposés par Pirelli, Nico a réalisé un tour en 1’29’’669 lors de la deuxième séance d’essais disputée sous les projecteurs du Circuit International de Bahreïn. L’Allemand a ainsi conclu une journée productive après s’être classé huitième de la première session.

Son équipier Daniel Ricciardo a fini l’après-midi au onzième rang et la soirée en quinzième position, poursuivant sa compréhension de la Renault R.S.19.

Alan Permane, Directeur sportif – Notes du programme technique
• La première séance d’essais libres s’est disputée sous la chaleur, la poussière et même le vent par endroits, compliquant la tâche de tous les pilotes.
• En EL1, Nico a effectué dix-sept tours en pneumatiques tendres (rouge, C3). Daniel a chaussé les mêmes gommes et bouclé dix-neuf tours.
• Le soir, la deuxième session était beaucoup plus représentative des conditions qui nous attendent en qualifications et en course, la température de la piste chutant de 21°C par rapport à la séance précédente.
• Nico est d’abord sorti avec les pneus médiums (jaune, C2) et Daniel avec les durs (blanc, C1) avant que les deux ne repassent en tendres.

Les enseignements du jour :
• Des conditions piégeuses à Bahreïn, mais nous sommes bien placés pour samedi.

Nico Hülkenberg – R.S.19-02 #27
Essais libres 1 : 8e – 1’32’’040 – 17 tours
Essais libres 2 : 5e – 1’29’’669 – 32 tours

Nico : « Dans l’ensemble, c’était une journée productive de travail à Bahreïn. Dans des conditions climatiques chaudes rendues difficiles par le vent et la poussière, c’est toujours un endroit piégeux pour le deuxième Grand Prix de l’année. En EL1, il y avait un manque d’adhérence manifeste qui compliquait le pilotage. C’était difficile d’être à l’aise au volant puisque nous avions beaucoup de survirage. Les EL2 se disputaient dans des conditions plus représentatives et je pense que nous avons pris un bon départ dans la préparation de nos courts et longs relais. C’est toujours agréable d’atteindre la cinquième place, mais nous sommes réalistes et nous nous concentrons pleinement sur les qualifications de demain. »

Daniel Ricciardo – R.S.19-01 #3
Essais libres 1 : 11e – 1’32’’401 – 19 tours
Essais libres 2 : 15e – 1’30’’848 – 30 tours

Daniel : « J’ai eu du mal cet après-midi et nous étions loin du rythme souhaité. Nous avons commencé avec les pneus durs et c’était difficile de trouver l’adhérence. Dès que nous avons passé les tendres, j’étais légèrement plus à l’aise. Je sais que nous pouvons améliorer certaines choses, et notamment l’équilibre. Cet après-midi, nous avons beaucoup travaillé dans le garage pour mieux comprendre la voiture avant un long relais un peu meilleur. Nous ne sommes pas aussi compétitifs que nous le devrions et je veux évidemment être plus rapide demain. Nous avons donc du travail à faire ce soir. »

Nick Chester, Directeur technique châssis : « À Bahreïn, la première séance est traditionnellement piégeuse avec une piste chaude et poussiéreuse. Cela dit, nous avons bouclé nos programmes des deux côtés du garage sans aucun problème, d’où une session utile. Les EL2 étaient davantage axés sur des comparaisons de pneus avec des relais courts en tendres et des longs en tendres et en médiums. La performance semblait assez bonne pour Nico, mais c’était un peu plus difficile pour Daniel qui avait commencé avec les gommes dures, un composé ayant assez peu d’adhérence. Cela a compliqué son relais suivant en pneus tendres en raison du grand changement d’adhérence. Les deux pilotes ont pointé des domaines sur lesquels travailler ce soir pour améliorer l’équilibre de la voiture et nous tenterons de leur apporter plus de constance en virage d’ici demain. Après nos longs relais en médiums et en tendres, nous avons des données précieuses sur la dégradation pour façonner notre stratégie dimanche. »

Share