Renault Sport Formula One Team a connu des qualifications difficiles au Grand Prix d’Azerbaïdjan sur le circuit urbain de Bakou. Onzième des EL3 ce matin, Nico Hülkenberg signait le quatorzième chrono avant qu’un problème électrique ne l’empêche de terminer Q2. De son côté, Jolyon Palmer manquait la séance qualificative en raison des dégâts provoqués par l’incendie de sa monoplace en EL3. Le feu a été éteint mais les dommages nécessitaient le remplacement de son moteur. L’opération ne pouvait être achevée à temps pour la session.

Nico Hülkenberg, R.S.17-02 n°27 – Q : 14e en 1’44’’267 – EL3 : 11e en 1’44’’312
« Un problème électrique nous a fait perdre la puissance et la voiture ne pouvait finalement plus rouler avant le terme de Q2. C’est un tracé incroyablement difficile et piégeux. Nous avons vu beaucoup de soucis de part et d’autre de la voie des stands. Demain, nous attaquerons et nous nous battrons pour des points. Ce ne sera pas facile, mais la course sera longue et il faudra rester à tout moment sur la brèche pour saisir chaque occasion qui se présentera. »

Jolyon Palmer, R.S.17-03 n°30 – Q : pas de temps – EL3 : 20e en 1’53’’040
« Ce n’est vraiment pas idéal de manquer les qualifications, mais nous avons été victimes d’une fuite de carburant qui s’est enflammée. Cela a causé trop de dégâts sur la voiture pour que nous puissions participer à la suite. Je partirai soit du fond de grille soit depuis la voie des stands demain. Je devrais être bien placé pour tirer profit des éventuels problèmes à l’avant du peloton. Espérons que nous puissions gagner quelques places sur le premier tour, tout sera possible après. »

Alan Permane, Directeur sportif :
Dure journée de travail…

Comment se sont déroulées les qualifications pour l’équipe ?
Nous avons connu une dure journée de travail. Jolyon n’a pas été en mesure de disputer les qualifications à cause des dommages causés par l’incendie sur sa monoplace. La cause en est une fuite de carburant à haute pression durant les EL3. Nico a pu intégrer Q2, mais sa voiture a rencontré un problème électrique. C’était une journée loin d’être idéale des deux côtés du garage.

Quels seront les éléments à prendre en considération pour demain ?
Nous ne pressentons pas beaucoup de dégradation sur les pneumatiques, donc nous ne nous attendons pas à voir beaucoup d’arrêts aux stands. Les deux voitures partiront plus en retrait sur la grille que prévu, tout reste à faire. Nous pouvons nous permettre d’être audacieux sur la stratégie avec Jolyon, et avec sa position de départ, Nico est mieux placé pour aller chercher des points.

Share