Les pilotes Renault Sport Formula One Team ont atteint le top dix des qualifications du Grand Prix d’Azerbaïdjan. Dans les rues de Bakou, Nico Hülkenberg a placé sa Renault R.S.18 au neuvième rang avec son tour en 1’43’’066, deux dixièmes de seconde seulement devant Carlos Sainz.

Demain, Nico s’élancera toutefois depuis la quatorzième place en raison d’une pénalité due au changement de sa boîte de vitesses après les EL3.

Nico Hülkenberg, R.S.18-02 #27 – Q : 9e* en 1’43’’066 – EL3 : 17e en 1’45’’456
« Nous avons perdu du temps ce matin, donc nous pouvons nous réjouir d’avoir placé les deux voitures en Q3. L’équilibre de la monoplace n’est pas exactement ce que je souhaite, mais certains week-ends sont ainsi et nous pouvons être satisfaits d’avoir tout donné. Demain, nous ferons de même pour remonter. Je suis un peu amer de la pénalité pour la boîte de vitesses. Nous devrons revenir avec la meilleure stratégie et une belle attaque. La bonne nouvelle, c’est que les dépassements sont possibles ici. Nous savons aussi qu’il y aura certainement une ou plusieurs voitures de sécurité, donc voyons ce que nous pouvons faire. »
*14e aprés penalite due au changement de sa boîte de vitesses.

Carlos Sainz, R.S.18-01 #55 – Q : 10e en 1’43’’351 – EL3 : 16e en 1’45’’432
« C’était une bonne qualification de notre côté. Je n’ai pas parfaitement réussi le premier secteur, mais les deux voitures à nouveau en Q3 soulignent la régularité et les efforts de l’équipe. Demain, nous devrons prendre un départ propre et avoir l’objectif de rester dans les points. Cela pourrait être une nouvelle course chaotique, donc nous devons être prêts à maximiser nos chances. »

Alan Permane, Directeur sportif :
Nous pouvons être assez satisfaits de ce résultat en qualifications

Est-ce un résultat satisfaisant pour l’équipe aujourd’hui ?
« Nous pouvons être satisfaits des qualifications. Ce matin, nous n’avons pas connu une bonne séance en raison de divers problèmes. Nous sommes donc contents d’avoir nos deux monoplaces en Q3. Nos adversaires pour le quatrième rang du championnat sont derrière nous. Nous sommes bien placés, mais nous devons nous concentrer sur notre course car le peloton est toujours aussi serré. Nico aura une pénalité de cinq places après le changement de sa boîte de vitesses. Néanmoins, l’histoire a montré à quel point cette course pouvait être difficile. Nous nous attendons donc à le voir remonter afin de viser les points avec les deux voitures. »

Des conditions assez inhabituelles sont prévues demain, cela aura-t-il un impact en course ?
« Tout le monde prend en compte les fortes rafales, même s’il n’y a pas grand-chose que nous puissions faire. Nous avons déjà connu cette situation et nous savons que c’est complexe à gérer, mais la majorité du tracé est à l’abri grâce aux bâtiments. Je ne pense pas que cela aura de trop grandes conséquences. »

Share