Aujourd’hui, Renault Sport Formula One Team a donné le coup d’envoi de ses préparatifs en vue du Grand Prix d’Azerbaïdjan organisé ce week-end sur le circuit urbain de Bakou.

Carlos Sainz a terminé la journée avec le huitième meilleur temps en 1’43’’834, deux dixièmes de seconde devant son équipier Nico Hülkenberg. La concurrence s’annonce à nouveau relevée, les dix premiers se tenant en un peu plus d’une seconde.

Alan Permane, Directeur sportif – Notes du programme technique
• Durant les deux sessions, Nico et Carlos ont reçu le nouveau package aérodynamique à appuis moyens, dont un nouvel aileron arrière.
• En EL1, tous deux ont chaussé les pneumatiques supertendres et tendres et ont bloqué les roues sur leur dernière sortie à cause de l’adhérence précaire du tracé. Les plats ont provoqué une fin de séance anticipée.
• En EL2, le duo a mené des évaluations de pneus tout en travaillant sur les réglages pour les relais courts et longs. À mi-parcours, Nico a dû changer la planche de son fond plat, sa voiture étant trop près du sol.
• Nico et Carlos ont tous deux passés les gommes supertendres et ultratendres.

Les enseignements du jour :
• L’adhérence est rare à Bakou et les sections les plus lentes du circuit sont incroyablement glissantes.

Nico Hülkenberg – R.S.18-02 #27
Essais libres 1 : 13e – 1’46’’749 – 11 tours
Essais libres 2 : 10e – 1’44’’091 – 33 tours

Nico : « C’était un vendredi assez classique. Ce matin, j’ai soudainement eu un gros blocage à l’avant. Cela nous a coûté un relais et demi, mais l’après-midi était bien. Maintenant, il faut trouver le bon équilibre et optimiser la voiture. Nous y arrivons progressivement et nous viserons de nouveaux progrès pour demain. »

Carlos Sainz – R.S.18-01 #55
Essais libres 1 : 20e – 1’48’’741 – 11 tours
Essais libres 2 : 8e – 1’43’’834 – 36 tours

Carlos : « La matinée a été difficile. Nous avons essayé de comprendre les nouvelles pièces sur une piste sans adhérence et les freinages étaient parfois piégeux. Néanmoins, nous y sommes parvenus et nous avons accompli notre programme sans souci et avec des performances en hausse lors des EL2. Nous avons encore de la marge pour progresser. Nous allons donc travailler dur pour y arriver. »

Nick Chester, Directeur technique châssis : « Ce matin, nous avons commencé notre programme sur l’aérodynamique pour que les pilotes s’adaptent au nouveau package à appuis faibles et moyens introduit à Bakou. Nous n’avons pas fait tout ce que nous aurions voulu en raison de leurs plats, mais l’adhérence ici est vraiment basse au début du week-end. Nous avons vu de nombreux concurrents faire de même. Nico et Carlos ont dû faire une croix sur quelques tours, mais la deuxième séance était plutôt bonne. Les relais courts étaient solides, les plus longs semblaient encourageants, en particulier pour Nico. Ce soir, nous allons étudier tout cela ainsi que les informations sur les pneus. Nous attendons demain avec impatience. »

Share