Renault Sport Formula One Team débutera le Grand Prix de Monaco avec la présence de Carlos Sainz dans les dix premiers. Demain, l’Espagnol s’élancera depuis la huitième position au terme d’une séance de qualifications à nouveau extrêmement disputée dans les rues de la Principauté.

Nico Hülkenberg a manqué la Q3 pour seulement un dixième de seconde. L’Allemand partira en onzième place, mais il pourra choisir librement ses pneus et disposera d’un peu plus de flexibilité sur sa stratégie en vue des 78 tours de course.

Nico Hülkenberg, R.S.18-02 n°27 – Q : 11e en 1’12’’411 – EL3 : 14e en 1’13’’112
« Ce n’était pas vraiment notre meilleure qualification, mais nous avons tous le sentiment de pouvoir connaître un bon dimanche. J’ai fait un petit blocage à la sortie du tunnel, au virage 10. J’y ai perdu le temps qui m’aurait permis de passer. Au moins, nous avons un peu de souplesse pour la stratégie et cela pourrait compter demain. »

Carlos Sainz, R.S.18-03 n°55 – Q : 8e en 1’12’’130 – EL3 : 9e en 1’12’’850
« C’était très serré aujourd’hui. Après la Q1, nous avons dû réagir et nous avons effectué des changements pour essayer de nous rapprocher d’un tour en 1’12’’. Nous y sommes parvenus en Q2 et nous avons fait du bon travail avec la huitième place en Q3 même si mon tour de sortie sur mon deuxième relais aurait pu être meilleur. Ce sera une course difficile demain, peut-être l’une des plus dures ici ces dernières saisons. Les undercuts et overcuts joueront un grand rôle, tout comme le trafic. Nous devons réfléchir sur certains aspects d’ici là, mais je reste positif. »

Alan Permane, Directeur sportif :
Nous avons des sentiments mitigés.

Comment résumeriez-vous les qualifications de l’équipe ?
Nous avons des sentiments mitigés concernant cette journée. Carlos a pratiquement tiré tout ce qu’il pouvait sur cette séance avec sa monoplace. Nous en sommes plutôt satisfaits tant les temps étaient serrés. Nico n’a tout simplement pas connu une bonne session. Si l’on regarde ce dont la voiture était capable et ce qu’il pensait pouvoir atteindre, nous aurions pu être dans les dix premiers sans problèmes. Cela n’a pas vraiment été le cas avec le trafic et son petit écart, mais nous sommes à Monaco et les choses se passent parfois ainsi.

Est-ce un avantage pour la stratégie de partir en dehors du top dix avec Nico ?
Nous devons déterminer si c’en est un ! En étant onzièmes, nous avons quelques options pour commencer la course avec des pneus différents. Nous étudierons cela ce soir pour voir où nous avons besoin de souplesse.

Share