Des conditions humides et difficiles ont accueilli Renault Sport Formula One Team lors des qualifications du Grand Prix Honda du Japon. Carlos Sainz s’est qualifié treizième, Nico Hülkenberg seizième.

Après une sortie en EL3, l’équipe de Nico a réparé sa voiture à temps pour les qualifications. Malgré tous ses efforts lors d’une Q1 perturbée par un drapeau rouge, l’Allemand a manqué la Q2 pour 45/1000e de seconde seulement. Carlos a réussi à passer en Q2, mais le retour de la pluie l’a empêché de signer un temps valant mieux que la treizième place.

Nico Hülkenberg – R.S.18-02 #27 – Q : 16e en 1’30’’361 – EL3 : 15e en 1’32’’224
« Mon équipe a travaillé dur pour que la voiture soit prête en qualifications et j’avais mal choisi mon moment en sortant de piste à la fin des EL3. D’entrée, les sensations étaient au rendez-vous et j’ai été vraiment surpris d’être éliminé en Q1 puisque mes deux tours semblaient assez bons. L’amélioration dans mon deuxième tour n’a tout simplement pas suffi pour que je puisse continuer. C’est frustrant, ce sera difficile demain, mais nous nous battrons à coup sûr. »

Carlos Sainz – R.S.18-03 #55 – Q : 13e en 1’30’’490 – EL3 : 9e en 1’31’’513
« Nous pensions qu’il était possible d’être dans le top dix, mais nous n’avons pas progressé autant qu’il le fallait sur le plan du rythme. C’était une journée difficile dans l’ensemble. Les qualifications auraient pu être meilleures. La pluie est arrivée plus tôt que nous ne l’avions prévu, donc je n’ai pas pu signer de temps en pneus neufs lors de la Q2. Mon premier relais en Q2 avec un train déjà utilisé n’a pas suffi et c’est difficile de dire à quel point j’aurais pu être plus rapide avec le nouveau. Néanmoins, les points sont distribués demain. Attendons donc de voir ce qu’il s’y passera. »

Alan Permane, Directeur sportif
C’était une journée difficile…

Comment se sont passées les qualifications ?
« L’équipe de Nico a fait du superbe travail pour préparer sa voiture à temps, mais Nico a manqué de réussite pour entrer en Q2. Carlos y est parvenu, mais entre la météo et le trafic, le rythme de sa monoplace n’était pas suffisant pour lui permettre d’atteindre le top dix. »

Quelles sont les perspectives pour la course de demain ?
« Nous avons du travail. Les prévisions annoncent un temps sec et ce sera difficile de remonter dans la hiérarchie tant le peloton est compétitif ici. »

Share