Alpine F1 Team a commencé son week-end du Grand Prix de Hongrie par un bon vendredi d’essais dans la torpeur du Hungaroring, où la Formule 1 retrouvait un programme classique après les débuts du format Sprint à Silverstone.

Alpine F1 Team a commencé son week-end du Grand Prix de Hongrie par un bon vendredi d’essais dans la torpeur du Hungaroring, où la Formule 1 retrouvait un programme classique après les débuts du format Sprint à Silverstone.

Esteban Ocon a terminé la journée en étant le quatrième pilote le plus rapide avec son tour en 1’17’’759 bouclé cet après-midi en pneus tendres (C4). Fernando Alonso a fini septième en 1’18’’169 dans des conditions torrides, le mercure montant jusqu’à 33°C dans l’air et à plus de 60°C sur la piste du circuit sinueux de 4,381 km situé à la périphérie de la capitale hongroise, Budapest.

Parti en tête-à-queue dans le quatrième virage après quinze minutes dans la première séance, Fernando s’en tirait avec des dégâts mineurs sur un volet de l’aileron avant. En parallèle, Esteban connaissait des débuts plus calmes avec les gommes dures (C2) et un râtelier aérodynamique installé sur sa voiture pour mener des évaluations. Tous deux chaussés des pneumatiques tendres, Fernando se classait sixième des Essais Libres 1 et Esteban onzième.

Dans l’après-midi, les deux pilotes commençaient en médiums (C3) avant de se concentrer sur des relais avec peu d’essence en tendres. Ils achevaient leur journée avec davantage de carburant embarqué – Fernando en médiums et Esteban en tendres – en prévision des soixante-dix tours de course prévus dimanche.

Esteban Ocon – A521-04 n° 31
Essais libres 1 : 11e – 1’18’’765 – 26 tours
Essais libres 2 : 4e – 1’17’’759 – 29 tours

Esteban : « C’était un bon vendredi d’essais dans l’ensemble. Les conditions étaient très piégeuses avec cette chaleur qui doit battre des records ici. Je n’avais jamais vu des températures de piste supérieures à 60°C dans ma carrière ! C’est un immense défi de devoir gérer les pneus, les freins et la voiture. Il était important d’en prendre la mesure, mais il devrait faire beaucoup plus frais demain. Aujourd’hui, nous étions compétitifs et la monoplace semblait bonne sur le seul tour que nous avons fait en tendres. C’est positif pour commencer, j’aime piloter ici, mais nous devons continuer à travailler dur demain en vue des qualifications, dont nous connaissons tous l’importance sur ce circuit. »

Fernando Alonso – A521-06 n° 14
Essais libres 1 : 6e – 1’18’’385 – 26 tours
Essais libres 2 : 7e – 1’18’’169 – 34 tours

Fernando : « C’était une bonne journée. Le Hungaroring est évidemment un circuit très différent de Silverstone et l’on doit vraiment s’adapter à ces virages lents et à autant d’action sur un tour. Nous avons essayé différentes choses sur la voiture, dont certaines en ayant à l’esprit ces températures très élevées à Budapest. Nous n’avons pas encore un équilibre parfait, donc nous avons beaucoup de travail à faire ce soir, mais nous nous en rapprochons. C’était donc une journée productive dans l’ensemble. »

Davide Brivio, directeur de la compétition
« Nous avons connu deux séances positives, notamment avec Esteban qui se sentait à l’aise dans la voiture et a montré un bon rythme avec les deux composés de pneus. Fernando a encore un peu de travail pour ajuster la monoplace à sa convenance, mais nous avons collecté beaucoup de données utiles sur les longs relais et les différents pneumatiques afin de progresser demain. Les résultats finaux sont bons, mais il est difficile de tirer des conclusions, d’autant plus que la météo pourrait évoluer. Nous devons pour l’instant poursuivre nos efforts, continuer de travailler, faire de bonnes qualifications et rester concentrés. »

Tours : 108 (55 pour Esteban, 53 pour Fernando), soit 473 km.

Share