Renault Sport Formula One Team a affronté un Circuit de Barcelona-Catalunya (4,6 km) soumis à de fortes rafales lors des séances d’essais du Grand Prix d’Espagne.

Progressant tout au long du vendredi, Nico Hülkenberg a signé le meilleur temps de l’équipe en 1’20’’183.

Alan Permane, Directeur sportif – Notes du programme technique
• Carlos a commencé les EL1 avec une monoplace équipée de râteliers destinés à enregistrer des données. Il a ensuite effectué des comparaisons sur l’aileron avant et d’autres éléments aérodynamiques avec les pneumatiques médiums (blanc) et supertendres (rouge).
• Toujours en EL1, Nico a chaussé les tendres (jaune) et supertendres pour travailler sur l’aérodynamique et les réglages.
• En EL2, tous deux ont accompli des évaluations sur les gommes tout en poursuivant le travail sur les réglages. Carlos a passé les tendres et les supertendres. En parallèle, Nico a évolué avec les médiums et les supertendres.

Les enseignements du jour :
• Nous avons du boulot.

Nico Hülkenberg – R.S.18-02 #27
Essais libres 1 : 17e – 1’21’’159 – 26 tours
Essais libres 2 : 13e – 1’20’’183 – 43 tours

Nico : « Aujourd’hui, c’était une mission difficile de trouver l’équilibre et d’être en harmonie avec la voiture, mais nous avons clairement progressé avant la fin des EL2. Les conditions de piste, notamment avec ce vent assez fort, n’étaient pas trop favorables. La concurrence semble assez relevée, donc nous devons tirer un peu plus de la voiture avant les qualifications et la course. »

Carlos Sainz – R.S.18-01 #55
Essais libres 1 : 15e – 1’21’’053 – 28 tours
Essais libres 2 : 17e – 1’20’’672 – 31 tours

Carlos : « C’était vraiment une journée pleine de défis. Néanmoins, nous savions que cela pouvait être le cas. Lors des essais hivernaux, nous n’étions pas particulièrement à l’aise avec la voiture sur ce tracé. Nous sommes conscients que ce circuit nous demande un peu plus de travail en tant qu’équipe. Nous avons une bonne marge de progression pour demain, d’autant que mon relais court en supertendres lors des EL2 a été compromis par un problème mécanique. Nous avons donc des éléments à analyser ce soir. »

Bob Bell, Directeur de la Technologie : « C’était une journée délicate, où nous avons eu du mal à trouver le bon équilibre sur la voiture. C’était grandement dû aux rafales soufflant dans le dos des pilotes en entrée de virage. Les pneumatiques - notamment les tendres et les supertendres - ont aussi dévoilé quelques surprises, alors que les médiums s’avèrent plus solides et prévisibles qu’attendu. Malgré ces deux séances difficiles, nos deux monoplaces se sont montrées fiables et nous avons couvert notre programme d’essais avec toutes les données dont nous avons besoin pour dimanche. Le principal défi du jour était donc d’essayer de trouver le bon équilibre. »

Share