Le Grand Prix Eyetime d’Autriche de Formule 1 a été frustrant pour Renault Sport Formula One Team. Les espoirs de Nico Hülkenberg sont partis en fumée, tandis que la prestation de Carlos Sainz a été entravée par le cloquage des pneus sur le Red Bull Ring.

Alors qu’il occupait la neuvième place après un bon départ, Nico était contraint à l’abandon au 11e tour, apparemment à cause d’une défaillance du turbo. Carlos réalisait également une bonne entrée en matière, mais le cloquage répété de ses pneus limitait son potentiel et il devait se contenter de la 12e place. Le résultat du jour est le plus mauvais depuis le GP du Mexique 2017, mais l’équipe reste quatrième du Championnat Constructeurs.

• Carlos s’élançait depuis la 9e place, chaussé de ses Pirelli ultra-tendres déjà utilisés. Il s’arrêtait au 15e tour pour passer un train de gommes tendres neuves, puis au 34e tour pour des super-tendres neufs également.
• Nico partait de la 10e position en ultra-tendres rôdés. Il abandonnait dès le 11e tour, avec une défaillance soupçonnée du turbo.

Nico Hülkenberg – R.S.18-02 #27 – Départ : 10e – Abandon
« Ce n’était évidemment pas un bon après-midi pour l’équipe. J’ai été confronté à une perte de puissance avant que la voiture ne soit noyée dans un panache de fumée. C’était la fin de notre journée ! Carlos a également eu des difficultés, peut-être à cause des températures très chaudes aujourd’hui. C’était difficile de bien gérer les pneus et d’éviter le cloquage. Après un après-midi difficile et décevant, nous devons nous tourner vers Silverstone pour nous faire mieux dans quelques jours ! »

Carlos Sainz – R.S.18-03 #55 – Départ : 9e – Arrivée : 12e
« Nous avons eu beaucoup de cloquage sur nos pneus aujourd’hui et nous devons comprendre pourquoi. Il se sont fortement dégradés et nous n’avons pas été aidés par un problème au second arrêt. Nous sommes malheureusement passés à côté de gros points. Nous aurons une autre opportunité la semaine prochaine et nous allons beaucoup travailler sur la préparation de Silverstone dans les jours à venir. Il n’y a pas de raison pour que nous ne soyons pas de retour dans le top 10 et je suis très positif avant la prochaine échéance. »

Cyril Abiteboul, Team Principal :
« Au cours d’une saison de 21 Grands Prix, il y a toujours de bons et de mauvais week-ends. Celui-ci est à classer dans la seconde catégorie. Ce Grand Prix d’Autriche a été très difficile et nous avons dû faire face à de nombreux problèmes. L’abandon de Nico semble être lié à un problème de turbo. Nous prendrons des mesures correctives dans un futur très proche. Sa course a été stoppée après un bon départ et il était dans le rythme d’une course mouvementée par la suite. Carlos a pris un départ correct et nous pensions avoir pris la meilleure décision en le faisant s’arrêter sous régime de voiture de sécurité virtuelle. Nous étions en bagarre pour les points lorsque Carlos a soudainement été confronté à un énorme problème de cloquage de ses pneus. Dès lors, nous n’avions pas d’autre solution que de marquer un second arrêt, allongé à cause de dégâts sur sa voiture. Nous n’avions pas constaté cette dégradation vendredi lors des essais libres et nous n’avons pas été les seuls à souffrir de ce phénomène, sans doute à cause des conditions climatique très différentes. Notre sombre week-end a été éclairé par la victoire de Max Verstappen, devant ses très nombreux supporters. Nous devons rester motivés et concentrés. Il y aura de nombreuses opportunités pour nous rattraper si nous réagissons correctement. »

Share