Renault Sport Formula One Team a connu une première journée productive au Grand Prix Heineken de Chine. Sur le circuit international de Shanghai, les deux pilotes ont accompli sans problème leurs programmes.

Nico Hülkenberg a signé le sixième meilleur temps en 1’34’’313 tandis que Carlos Sainz pointait à un peu plus d’un dixième de seconde en se classant huitième sur le tracé chinois de 5,5 km.

Alan Permane, Directeur sportif – Notes du programme technique
• Nico a commencé les EL1 avec une monoplace équipée de râteliers aérodynamiques pour pouvoir enregistrer des données avant de travailler sur les réglages avec les Pirelli médiums (blanc) et tendres (jaune).
• Carlos a également entamé la journée avec des râteliers aérodynamiques. Il s’est ensuite concentré sur les réglages avec deux trains de pneus tendres durant la séance.
• En EL2, les deux pilotes ont évalué les pneumatiques tout en approfondissant leur travail sur les réglages. Carlos a utilisé les gommes médiums et ultratendres (violet) tandis que Nico était en tendres et en ultratendres.

Les enseignements du jour :
• La Renault R.S.18 offre de bonnes bases à Shanghai.

Nico Hülkenberg – R.S.18-02 #27
Essais libres 1 : 10e – 1’35’’800 – 18 tours
Essais libres 2 : 7e – 1’34’’313 – 30 tours

Nico : « C’était assez venteux ce matin, puis nous avons vu quelques gouttes de pluie en fin d’après-midi. Hormis cela, la journée a été plutôt fluide. Nous disposons d’une bonne base avec la voiture ici. Il s’agit désormais de voir ce que nous pouvons faire pour l’exploiter pleinement lors des qualifications demain et en course dimanche. »

Carlos Sainz – R.S.18-01 #55
Essais libres 1 : 8e – 1’35’’616 – 23 tours
Essais libres 2 : 8e – 1’34’’473 – 28 tours

Carlos : « C’était un vendredi linéaire. Je me sens plus à l’aise au volant. L’équilibre de la monoplace est meilleur qu’à Bahreïn. Nous devons encore étudier les longs relais pour faire un pas en avant dans ce domaine, mais c’était une journée clairement encourageante. Ce week-end, les pneumatiques offrent un défi plus complexe. Il y a de gros écarts entre les composés et une forte dégradation des gommes. Nous allons analyser cela avant d’évaluer nos options stratégiques pour dimanche. »

Bob Bell, Directeur de la technologie : « C’était une journée relativement satisfaisante et sans souci. Malgré la pluie à la fin des EL2, nous avons accompli notre programme, ce qui est positif. En EL1, nous avons effectué des évaluations aérodynamiques avant d’étudier les réglages. L’après-midi s’est ensuite composé des traditionnels relais courts - comme en qualifications - et longs, afin de comprendre l’évolution des pneumatiques en course. Il n’y avait ni véritable problème ni surprise à signaler. Dans l’ensemble, c’était donc un vendredi productif. »

share