Nico Hülkenberg a retrouvé les points pour Renault Sport Formula One Team en se classant dixième d’un Grand Prix du Brésil chaud et rythmé. Carlos Sainz a franchi la ligne six secondes et demie juste derrière lui. Tous deux ont perdu des places au départ avant de connaître des courses propres.

• Septième sur la grille, Nico démarrait avec ses Pirelli Supertendres (rouge) issus des qualifications avant de chausser des Tendres (jaune) neufs au trentième tour.
• Carlos s’élançait depuis la huitième position avant de s’arrêter une boucle après Nico, lui aussi pour remplacer ses Supertendres par des Tendres.

Nico Hülkenberg, R.S.17-04 n°27 – Départ : 7e – Arrivée : 10e.
« C’est bien de marquer mon premier point depuis Spa malgré une course sans histoire. Nous avons perdu des places au départ et il était difficile de remonter dans le peloton avec les retours d’Hamilton et de Ricciardo. D’un côté, c’est bien d’avoir rallié l’arrivée, mais de l’autre, nous manquions de rythme aujourd’hui. J’attaquais à fond, donc c’est dommage de ne pas avoir pu faire mieux. J’entends bien conclure en beauté à Abu Dhabi. »

Carlos Sainz, R.S.17-01 n°55 – Départ : 8e – Arrivée : 11e.
« J’ai pris un excellent envol, mais mon fond plat a malheureusement été légèrement endommagé lorsque Felipe m’a emmené au large. Après cela, l’équipe a réalisé un arrêt au stand extrêmement rapide, mais il n’y avait pas grand-chose que nous puissions faire pour remonter. C’était une course assez processionnelle. La voiture offrait de bonnes sensations, mais nous manquions un peu de rythme. Le bilan est néanmoins positif : j’ai effectué un beau départ et j’ai pu aligner soixante-et-onze nouveaux tours précieux au volant. Il ne reste plus qu’une manche à disputer. J’ai été déçu de ne pas marquer de points au Brésil, donc je donnerai tout pour aller en chercher à Abu Dhabi. »

Cyril Abiteboul, Directeur général :
« Ce week-end, nous avons mis l’accent sur la fiabilité et nous avons vu trois voitures motorisées par Renault finir dans le top dix et cinq rallier l’arrivée. Cette meilleure fiabilité s’est malheureusement faite au détriment de la performance puisque nous étions clairement en deçà de notre potentiel. Notre résultat s’est joué au premier tour. Nos deux pilotes y ont perdu des positions avant les remontées de Ricciardo et d’Hamilton. Il n’y avait aucune occasion de les regagner par la suite. »

share