Renault Sport Formula One Team a encore du travail après la première journée du Grande Prêmio Heineken do Brazil sur l’Autódromo José Carlos Pace.

Les deux pilotes étaient aux portes du top dix à l’issue de la première séance d’essais libres, mais la seconde session s’est révélée plus difficile. Dans l’après-midi, Carlos Sainz a signé le quatorzième temps alors que Nico Hülkenberg n’a réussi à boucler que six tours avant de sortir de la piste et d’endommager sa voiture.

Alan Permane, Directeur sportif – Notes du programme technique
• En EL1, les deux pilotes ont roulé avec les Pirelli Tendres (jaune), puis Supertendres (rouge).
• En EL2, Carlos a chaussé les Supertendres et les Tendres pendant que Nico utilisait les Médiums (blanc).
• L’accident de Nico a endommagé des éléments de suspension à l’avant et à l’arrière sur le côté droit de sa voiture, ainsi que différentes parties de la carrosserie, dont l’aileron avant, l’aileron arrière et le fond plat.

Les enseignements du jour :
• Interlagos pardonne peu.

Nico Hülkenberg – R.S.18-02 #27
Essais libres 1 : 12e – 1’10’’679 – 34 tours
Essais libres 2 : 20e – 1’11’’674 – 6 tours

Nico : « Nous n’avons pas réussi à tirer le maximum de la voiture aujourd’hui et cela n’a évidemment pas aidé de perdre autant de temps en EL2. Je suis sorti large, le bout du vibreur a fait talonner la monoplace, cela m’a surpris et je n’ai pas pu éviter le rail. C’est dommage et mon équipe a beaucoup de travail qui l’attend. Du côté des points positifs, Carlos a connu une journée productive, donc nous examinerons les données en espérant être immédiatement dans le rythme demain. »

Carlos Sainz – R.S.18-03 #55
Essais libres 1 : 11e – 1’10’’662 – 34 tours
Essais libres 2 : 14e – 1’10’’458 – 48 tours

Carlos : « Ce n’était pas une journée aussi simple que je le souhaitais et nous avons du travail à faire pour que la voiture me convienne davantage. C’est un circuit difficile pour obtenir une monoplace à son goût, et surtout que cela soit valable dans chaque virage. Ce circuit reste génial du point de vue des pilotes et nous avons une bonne idée des domaines où nous devons progresser d’ici demain. »

Nick Chester, directeur technique châssis : « C’était un vendredi inhabituellement mouvementé avec l’accident de Nico, mais il s’en est heureusement bien sorti et nous aurons réparé la voiture d’ici les EL3. Hormis cela, les EL1 ont été linéaires et nous avons progressé. En EL2, Carlos a montré un bon rythme sur les longs relais, mais il est clair qu’il nous reste du travail concernant notre rythme sur un tour. Nous devons encore trouver le meilleur équilibre pour la monoplace. Nous avons donc de quoi être bien occupés avant les qualifications. »

Share