Renault Sport Formula One Team a égalé son meilleur résultat pour la troisième fois de la saison avec la sixième place de Nico Hülkenberg à l’arrivée du Grand Prix Pirelli de Belgique. Les deux pilotes ont gagné des positions en course. Septième à l’extinction des feux, Nico effectuait une belle course et gagnait une place pour empocher huit points. L’équipe n’est plus qu’à une unité de la septième place du championnat constructeurs. Après un début de week-end prometteur, Jolyon Palmer rencontrait en qualifications un problème de boîte de vitesses nécessitant son remplacement, d’où une pénalité de cinq positions sur la grille de départ. Parti quatorzième en raison de la pénalité d’un autre concurrent, le Britannique gagnait une place pour finir treizième.

• Nico débutait la course au septième rang avec ses Pirelli Ultratendres (violet). Au onzième tour, il chaussait des Tendres (jaunes) neufs avant de repasser sur des Ultratendres au vingt-neuvième passage.
• Quatorzième sur la grille avec des pneus Ultratendres, Jolyon passait un train de Tendres neufs au huitième tour puis des Ultratendres neufs au trentième tour.

Nico Hülkenberg, R.S.17-04 n°27 – Départ : 7e – Arrivée : 6e.
« C’était une bonne journée, j’en suis heureux et agréablement surpris. J’ai pris un mauvais envol, mais j’ai pu rectifier cela dès le premier virage en plongeant à l’intérieur avant de défier Checo dans l’Eau Rouge. Les sensations étaient meilleures qu’hier et nous étions à nouveau la quatrième équipe du plateau. J’ai eu de belles passes d’armes avec Fernando. C’était assez dangereux d’être à trois de front avec Esteban et lui. Fernando effectuait un dépassement avec le DRS et une grosse aspiration avant qu’Esteban ne manque complètement son freinage. Je me suis dit à un moment que cela allait mal finir, mais c’était finalement une formidable bataille. Je suis sûr que c’était fantastique à regarder. Je suis vraiment en confiance avant d’aborder Monza. »

Jolyon Palmer, R.S.17-03 n°30 – Départ : 14e – Arrivée : 13e.
« Je pense que la course aurait pu mieux se passer. Nous savions que la pénalité nous obligeait à partir avec des gommes usées alors que tous les pilotes autour de moi étaient avec des pneumatiques plus frais. Cela nous laissait donc sur la défensive. Malgré cela, j’ai pris un bon envol et la voiture était bien meilleure dès que nous avons changé les pneus. Le problème était surtout d’être coincé dans le trafic une grande partie de la course. J’ai néanmoins eu de belles batailles, très amusantes, mais c’est dommage de ne rien avoir reçu en retour. Si nous étions partis septièmes, finir dans les points était clairement possible aujourd’hui. »

Cyril Abiteboul, Directeur général :
« L’équipe a effectué une bonne course dans l’ensemble en retrouvant sa place dans les points et son potentiel comme quatrième force en qualifications et en course. Nico a égalé son meilleur résultat de la saison en finissant sixième. Malgré un premier tour difficile, il a pu revenir en force grâce à une excellente stratégie qui a été parfaitement exécutée. Les résultats de Jolyon sont décevants pour l’écurie et lui. La pénalité de cinq positions sur la grille et son classement à l’arrivée ne reflètent pas son beau début de week-end. Nous tenterons d’en savoir plus pour comprendre la différence de rythme entre samedi et dimanche.

Je tiens à dire un mot sur Red Bull Racing. Ce dimanche est malheureusement contrasté, avec le très bon rythme et le nouveau podium de Daniel Ricciardo d’un côté, et l’abandon de Max Verstappen de l’autre. Son problème semble avoir été provoqué par un capteur électronique. Je tiens donc à présenter mes excuses à Red Bull Racing et surtout à Max et ses très nombreux fans, qui sont aujourd’hui très déçus comme nous le sommes aussi. Nous allons nous rapprocher de RBR afin de définir un plan d’action permettant d’éradiquer ces problèmes qui annihilent tout le potentiel de leur package. »

Retour en haut