Sous le soleil de plomb de Budapest, Nico Hülkenberg a mené Renault Sport Formula One Team à la septième position des qualifications, le meilleur résultat de sa carrière dans l’exercice au Hungaroring. Jolyon Palmer a égalé sa deuxième meilleure performance de l’année en qualifications en signant le onzième temps le plus rapide. Demain, Jolyon s’élancera de la dixième place – égalant ainsi sa meilleure position de départ depuis son arrivée au sein de l’équipe - en raison d’une pénalité de cinq places consécutive au changement de la boîte de vitesses de Nico, douzième sur la grille.

Nico Hülkenberg, R.S.17-04 n°27 – Q : 7e en 1’17’’468 – EL3 : 7e en 1’18’’699
« Je suis ravi de la performance de la voiture aujourd’hui. En fait, c’est très bien depuis le début du week-end. Nous avons trouvé une très bonne harmonie et un bon équilibre. C’était un plaisir d’exploiter cela en qualifications. La pénalité pour la boîte de vitesses est évidemment loin d’être idéale, mais cela arrive parfois et nous n’avions pas d’autre choix. Les longs relais semblaient très prometteurs hier, d’où un certain potentiel en course. Nous avons une bonne voiture, nous devrions donc bien revenir dans la course. »

Jolyon Palmer, R.S.17-03 n°30 – Q : 11e en 1’18’’415 – EL3 : 10e en 1’18’’956
« La monoplace fonctionnait bien. Je suis un peu déçu de ne pas être en Q3, mais je serai dixième sur la grille. C’est une position idéale pour viser les points et en marquer. J’étais dans le top dix hier en EL1 et encore aujourd’hui en Q1. Nous connaissons donc le potentiel de la voiture. Nous avons également des pneus neufs disponibles, d’où différentes options pour la stratégie. Nous n’avons plus besoin que d’un bon rythme de course demain. »

Alan Permane, Directeur sportif :
Une séance de qualification assez simple pour l’équipe.

Comment se sont déroulées les qualifications pour l’équipe ?
L’équipe a connu une séance assez simple et libre de toute pression. Nico a eu besoin d’un seul train de pneus pour sortir de Q1 et d’un autre pour sortir de Q2. Nous sommes ravis d’être septièmes, ou les « meilleurs des autres ». La pénalité liée à la boîte de vitesses est regrettable, surtout sur un circuit comme celui-ci. Sans cela, nous aurions eu hâte de vivre une course simple, mais nous aurons un peu de travail pour mener Nico aux points. Nous avons un bon rythme par rapport aux monoplaces devant nous. Si Jolyon avait eu un meilleur vendredi, je suis convaincu qu’il aurait pu entrer en Q3. C’est la clé pour lui. S’il parvient à avoir des vendredis plus calmes, il n’y a aucune raison pour qu’il ne devienne pas un habitué de la Q3.

Quels seront les éléments à prendre en considération pour demain ?
Notre but est de réaliser une excellente course et de placer nos deux voitures dans les points.

share