Renault Sport Formula One Team a signé la meilleure performance en qualifications depuis son retour en 2016 avec la fantastique cinquième place de Carlos Sainz dans des conditions difficiles au Hungaroring.

Grâce à son tour en Q3 avec les pneus Pluie de Pirelli sous la pluie battante du Hungaroring (4,38 km), Carlos s’élancera demain depuis la troisième ligne de la grille de départ du Grand Prix Rolex de Formule 1 de Hongrie. Treizième, Nico Hülkenberg a manqué le top dix après qu’un problème de pompe de ravitaillement ne lui laisse pas assez de carburant pour exploiter pleinement les conditions plus favorables rencontrées en début de Q2.

Nico Hülkenberg – R.S.18-02 #27 – Q : 13e en 1’36’’506 – EL3 : 8e en 1’18’’083
« Il y avait un souci avec la pompe de ravitaillement d’essence. Nous n’avions donc pas assez d’essence dans le réservoir au début de la Q2 et nous avons perdu du temps pendant que la piste était la plus rapide. Le sort était jeté dès qu’il s’est mis à pleuvoir fort et même nos efforts en pneus Pluie ont été vains. Dans de telles conditions, le timing est crucial et ce petit problème technique au garage est regrettable. C’est difficile de dépasser ici, mais nous avons une bonne voiture et j’espère réaliser une belle course. Une piste mouillée pimenterait les choses, mais je reste ouvert dans mon approche. Je veux surtout gagner des places et marquer des points. »

Carlos Sainz – R.S.18-03 #55 – Q : 5e en 1’36’’743 – EL3 : 7e en 1’17’’754
« Quelle qualification intense ! Je suis vraiment content de cette performance et c’est formidable quand tout s’imbrique en notre faveur. Le fait de n’avoir que les Ferrari et Mercedes devant nous montre bien notre maîtrise des conditions. Nous avons fait un pari en gardant le même train de pneus en Q3. Cela m’a permis de signer un très bon temps d’entrée, même si les pneumatiques étaient trop usés pour améliorer dans mon dernier tour. J’étais vraiment heureux de voir que j’étais troisième et la cinquième place finale me ravit tout autant. Néanmoins, les points seront attribués demain. La stratégie avec les pneumatiques et le départ seront d’autant plus importants, mais je suis convaincu que nous pouvons connaître une bonne course. »

Alan Permane, Directeur sportif
Les séances comme celles d’aujourd’hui ne sont jamais faciles...

Comment se sont passées les qualifications aujourd’hui ?
« Les séances comme celles d’aujourd’hui ne sont jamais faciles. L’équipe et Carlos ont fait de l’excellent travail dans cette Q3 très difficile. Carlos a extrêmement bien piloté pour signer notre meilleure performance à ce jour dans l’exercice. Malheureusement, il y a eu un problème avec la « citerne » dédiée à Nico en début de Q2. Il n’a donc pas pu enregistrer de temps quand la piste était la moins mouillée. Il a essayé avec les pneus Pluie, mais c’était trop détrempé pour pouvoir espérer aller plus vite après. »

Les conditions ont été assez variables jusqu’ici. Que faut-il prendre en considération pour demain ?
« Tout le monde a le libre choix de ses pneumatiques au départ. Cela ouvre les options. Les prévisions météorologiques annoncent que le temps restera sec, mais des averses sont toujours possibles. La course pourrait donc être animée et nous tenterons de maximiser chaque opportunité. »

Share