Renault Sport Formula One Team et Nico Hülkenberg s’élanceront depuis la dixième place sur la grille pour le 150e départ de l’Allemand en F1 au Grand Prix Singapore Airline de Singapour demain.

Sur le circuit urbain de Marina Bay, Nico a signé un tour en 1’38’’588 lors de son deuxième relais en Q3. Pour son 75e week-end en F1, Carlos Sainz s’est qualifié douzième après avoir manqué le top dix pour deux dixièmes de seconde.

Nico Hülkenberg – R.S.18-04 #27 – Q : 10e en 1’38’’588 – EL3 : 11e en 1’40’’450
« C’est un peu frustrant, car nous avions le potentiel d’être mieux placés sur la grille. Le rythme de la voiture en qualifications n’était pas aussi mauvais qu’il en avait l’air sur la feuille des temps, c’est ma dernière tentative qui n’a pas été bonne. Il était possible d’être septième ou huitième aujourd’hui, mais cela n’a pas tourné en notre faveur. Nous devons rester positifs, notre rythme de course semblait bon hier. La gestion des pneus et de la course sera cruciale. Ce ne sera pas facile de partir avec les Hypertendres, mais nous devons faire de notre mieux demain. Je veux connaître une bonne course, tout optimiser et revenir dans les points. »

Carlos Sainz – R.S.18-03 #55 – Q : 12e en 1’38’’716 – EL3 : 13e en 1’40’’591
« C’est un résultat décevant en fin de compte. La voiture semblait bonne en Q1, mais nous avons peu à peu perdu l’adhérence des pneus arrières. C’est difficile de réaliser le tour parfait quand cela vous arrive au fil de la séance, et encore plus sur un circuit comme celui-ci. Nous devons analyser pourquoi nous sommes rentrés dans le rang après une Q1 prometteuse. Nous restons toutefois optimistes pour demain. Nous avons nos chances, notamment avec plusieurs options sur la stratégie. Notre objectif était d’être un peu plus haut sur la grille, mais les points sont attribués après la course. »

Alan Permane, Directeur sportif
Nous n’étions pas assez rapides aujourd’hui.

Comment se sont passées les qualifications pour l’équipe ?
« Nous sommes dixième et douzième sur la grille. Ce n’est pas là où nous voulions être après le rythme prometteur affiché hier. La voiture n’est pas assez rapide sur un circuit qui aurait dû jouer en faveur de nos forces et nous devons travailler pour comprendre nos lacunes. »

Que peut-on espérer de la course demain ?
« Du côté de Carlos, nous avons des options au niveau de la stratégie puisqu’il aura le libre choix de ses pneumatiques. Ces pistes doivent être explorées durant la nuit et la préparation de la course. Pour Nico, c’est un peu plus difficile. Lorsque vous atteignez la Q3, vous voulez être septième ou huitième pour profiter d’une bonne position de piste. C’est légèrement plus compliqué quand vous êtes dixième. Nous restons positifs et nous viserons les deux voitures dans les points demain. »

Share