Victime d’une crevaison au premier tour, le pilote Renault F1 Team Nico Hülkenberg est remonté au neuvième rang du Grand Prix Singapore Airlines de Singapour. Son équipier Daniel Ricciardo a manqué les points.

Les positions ont fluctué tout au long d’un Grand Prix très animé où la voiture de sécurité a fait son apparition à trois reprises.

Nico a pris un bon départ avant de crever à l’avant gauche après un incident au cinquième virage du premier tour. Rentré pour chausser des pneus durs, l’Allemand a profité de la première neutralisation pour mettre de nouvelles gommes médiums et se rapprocher du top dix. Nico a poursuivi ses efforts pour franchir le drapeau à damier en neuvième place.

Parti du fond de grille, Daniel a gagné plusieurs positions en début de course. Il était même troisième après le passage aux stands des leaders, mais une crevaison à l’arrière droit l’a contraint à une difficile remontée que l’Australien concluait au quatorzième rang.

Nico Hülkenberg – Départ : 8e – Arrivée : 9e
« Je suis content de nous voir rapporter quelque chose de cette course même si ce n’est pas ce que nous voulions aujourd’hui. Cela s’annonçait difficile après le contact du premier tour, mais nous sommes restés calmes et patients pour réussir à prendre deux points. Nous avons eu un peu de chance avec la première intervention de la voiture de sécurité. Cela nous a permis de passer les médiums, puis de progresser dans la hiérarchie. À chaque année son lot de rebondissements et il faut simplement rester dans le match. Nous avons tiré notre épingle du jeu pour dépasser et c’est tellement compliqué ici que nous pouvons nous en réjouir. »

Daniel Ricciardo – Départ : 20e – Arrivée : 14e
« C’était une longue journée et c’est dommage qu’elle se finisse ainsi. Le départ était amusant avec plusieurs dépassements nous permettant d’être dans une bonne position. J’ai alors pris confiance et je suis entré dans un rythme solide. Nous cochions toutes les cases en tirant vraiment profit du peloton groupé... Et puis tout s’est terminé avec cet incident. La crevaison sifflait plus ou moins la fin de notre course. Nous méritions un meilleur résultat aujourd’hui. »

Cyril Abiteboul, Team Principal
« C’est évidemment la question "Et si ?" qui prédomine aujourd’hui. Après avoir affiché un bon rythme tout le week-end, en qualifications et en course, les deux points de Nico paraissent bien maigres même s’il s’est retrouvé dernier au premier tour après la touchette avec Carlos. La course a été marquée par de nombreux incidents dont nous n’avions pas besoin. La remontée de Daniel après sa disqualification était remarquable sur un circuit comme celui-ci. Un contact l’a renvoyé au point de départ. Cela illustre une nouvelle fois l’importance des positions sur la grille. Il était toutefois encourageant de retrouver ce niveau de compétitivité sur un tracé très différent de Spa et Monza. C’est un signe que la voiture s’améliore et que nous ne devons pas encore tirer un trait sur cette saison. »

Share