Interview express : David Pajot

Quatre victoires de suite chez les Gentlemen, c’est une belle série…
En effet ! Je suis ravi de voir que le travail effectué avec Vic’Team commence à porter ses fruits. Nous avons changé notre approche et cela paye depuis Valencia... Néanmoins, je suis conscient que toute série est amenée à connaître une fin, particulièrement avec les concurrents redoutables encore présents dans ma catégorie cette année.

Pas trop dur d’être le seul pilote de son équipe ?
Non, ça va, même s’il est vrai qu’il peut être plus intéressant de rouler en groupe dans certaines situations. Dans tous les cas, j’ai la chance d’être épaulé par Jérémy Sarhy et Éric Tremoulet pour étudier les vidéos et analyser mon pilotage. David Dubuc et Christophe Sarhy sont aussi là du côté technique. En bref, une structure totalisant cinq titres de pilotes en Clio Cup France... Il y a pire comme solitude !

Quels sont tes objectifs à Magny-Cours et au Paul Ricard ?
Je prends les courses les unes après les autres sans me fixer d’objectif précis. Pour le moment, cela marche plutôt bien, mais comme pour tout bon compétiteur, la victoire reste toujours le Graal.

Pourquoi avoir choisi la Clio Cup ?
L’ambiance y est vraiment très bonne, l’équipe Renault Sport est au top, le niveau très élevé, sans oublier la légendaire équité technique et sportive de la Clio Cup... Tous les ingrédients sont réunis pour que j’y trouve le plaisir que je recherche dans le sport automobile.

Share