Introduction

Avec la Nervasport des Records, Renault réalise une voiture dont le seul objectif est la vitesse. Une monoplace au profil fuselé qui n’est pas sans rappeler l’aviation : long capot arrondi à son extrémité, arrière resserré…
Alimenté par un moteur huit cylindres de 4825 cm3, la Nervasport s’aligne sur la piste de Montlhéry le 3 avril 1934 pour une course de 48 heures avec 4 pilotes qui se relaient toutes les 3 heures. C’est ainsi que le 5 avril 1934, elle bat le record de vitesse sur 48 heures dans la catégorie 3 à 5 litres de cylindrée avec une moyenne de 167,445 km/h. Elle en profite pour battre au passage les records de vitesse moyenne sur 4000 et 5000 miles.