Introduction

Depuis son retour en 2001, Renault gravit progressivement les échelons en atteignant la plus haute marche du podium en 2003 et en 2004. L’année suivante, Renault vise officiellement le titre mondial. Giancarlo Fisichella et Fernando Alonso sont chargés de mener l’équipe à la consécration avec une R25 conçue pour répondre au nouveau règlement : une suspension avant innovante pour gérer l’interdiction des changements de pneumatiques, une aérodynamique optimisée et un moteur apte à courir deux Grands Prix d’affilée. Malgré les velléités des Ferrari et de McLaren, Renault devient le premier constructeur généraliste de l’histoire de la F1™ à réaliser le doublé.