Le Circuit de la Communauté valencienne Ricardo Tormo accueille ce week-end (22-24 juin) la troisième étape de la Clio Cup France. Théâtre d’une manche de la catégorie pour la première fois depuis dix ans, Valencia verra la tension monter d’un cran avant que les concurrents ne basculent dans la deuxième partie de saison.

C’est un rendez-vous atypique auquel les pilotes de la Clio Cup France se préparent. Premier tracé antihoraire du calendrier, le Circuit Ricardo Tormo (4,005 km) offre des enchaînements variés, rapides et techniques au sein d’une véritable arène formée par ses infrastructures. Dans cette ambiance unique, les différents protagonistes devront rapidement maîtriser les nombreux défis proposés par des courbes requérant un engagement total.

À Cheste, le duel au sommet entre Nicolas Milan (Milan Compétition) et Benoît Castagné (Raiwoit Racing) promet de s’intensifier. Titré à quatre reprises en France, Nicolas Milan arrive en Espagne avec un léger avantage puisqu’il a également été couronné de l’autre côté des Pyrénées en 2013. Familier des pistes espagnoles, l’Agenais espère ainsi faire le trou sur un adversaire qui ambitionne de retrouver les podiums qui lui ont échappé à Pau.

Si les deux hommes ont déjà creusé l’écart, leurs concurrents n’ont pas encore dit leur dernier mot. Troisième du classement général et leader chez les Juniors, Anthony Jurado (Setup Racing) souhaite confirmer ses bonnes prédispositions en Clio Cup. L’Héraultais sait toutefois que Dorian Guldenfels (GPA Racing) et Thibaut Bossy (TB2S) vont tout faire pour poursuivre leur spirale positive initiée à Pau et le déloger du podium provisoire.

Nombreux sont les outsiders à vouloir troubler la hiérarchie qui a commencé à se dessiner. Deuxième sur ce tracé en Clio Cup España en 2015, David Pouget (GPA Racing) reste un client sérieux qui s’appuiera sur son expérience pour accélérer sa remontée. En parallèle, les frères Baziret (Setup Racing) et Alexandre Gadois (Autosport GP) lorgnent sur un retour dans le top cinq pour garder toutes leurs chances.

Victorieux à Pau, Pierre-Étienne Chaumat (TB2S) a démontré l’étendue de ses progrès pour sa deuxième campagne dans la discipline. En Espagne, le Français s’est donné l’objectif de récidiver pour prouver que son succès dans la cité d’Henri IV ne devait rien au hasard.

Solidement installé en tête du classement Junior, Anthony Jurado veut distancer le groupe de poursuivants formé par Corentin Tierce (Tierce Racing), Adeline Prudent (Prudent Compétition) et Pierre Tierce (Tierce Racing), vainqueur pour la première fois dans la catégorie à Pau. Inéligible aux points, l’Espagnol Marc De Fulgencio (Team VRT) entend bien profiter de l’avantage du terrain pour s’imposer tandis que Léo Boulay (Autosport GP) compte créer la surprise dès sa première apparition de l’année.

Chez les Gentlemen, Stéphane Auriacombe (Tierce Racing) a pris une longueur d’avance grâce à son doublé palois. Le Montpelliérain sait toutefois qu’il n’a pas le droit à l’erreur face à ses principaux adversaires, Emmanuel Raffin (Autosport GP) et le tenant du titre Mickaël Carrée (T2CM). Seul homme à l’avoir devancé cette saison, David Pajot (Vic’Team) ne doit jamais être sous-estimé non plus !

Les bagarres dans le peloton s’annoncent intenses avec la présence de Lionel Viguier (Pole Position 81), David Bouet (Autosport GP), Guillaume Savoldelli (TB2S), Vincent Brunerie (Milan Compétition), Emmanuel Alliot (Emma Compétition), Jérémy Curty (TB2S), Kevin Jimenez (GPA Racing), Jérôme Da Ros (Tierce Racing), Julien Caussade (Pole Position 81) et Mathieu Lannepoudenx (Milan Compétition). À cette liste, il convient d’ajouter Guillaume Lafond (Milan Compétition), dont l’expérience en Clio Cup España pourrait être utile lors de sa première apparition de l’année.

Les grilles de départ atteindront quarante voitures grâce aux protagonistes de la Clio Cup España. Si Nicolas Milan occupe actuellement la tête du classement général devant David Pouget, Jordi Palomeras (GPA Racing) est un concurrent toujours redoutable puisqu’il s’est imposé au moins une fois dans neuf de ses onze saisons en Clio Cup. Le tenant du titre Alejandro Royo (Team VRT), l’expérimentée Maria Suria (SMC) ou encore l’ambitieux James « JJ » Ross (Bob Ross Racing) figureront également parmi les pilotes susceptibles de se mêler au peloton de tête !

PROGRAMME VALENCIA

Vendredi 22 juin 2018
14h00-18h00 – Essais collectifs

Samedi 23 juin 2018
9h50-10h50 – Essais libres
12h50-13h20 – Qualifications 1
17h00-17h30 – Course 1

Dimanche 24 juin 2018
9h00-9h30 – Qualifications 2
13h30-14h00 – Course 2

Liste des engagés

Share