La saison 2019 de Formule Renault Eurocup est bel et bien lancée avec l’officialisation des premiers pilotes engagés ainsi que le premier roulage public de la nouvelle monoplace, confiée pour l’occasion à Max Fewtrell.

Depuis sa présentation sur le Circuit de Barcelona-Catalunya en octobre dernier, Renault Sport Racing et ses partenaires Tatuus, Oreca, Elf et Hankook se sont activement attachés au développement de la nouvelle Formule Renault.

Max Fewtrell au volant

Dans ce cadre, la monoplace a réalisé son premier roulage public sur le circuit de Vairano. Tenant du titre en Formule Renault Eurocup, Max Fewtrell s’est installé à son volant en couvrant 250 kilomètres sur le tracé italien ce vendredi.

Le Britannique a découvert une voiture dotée d’une aérodynamique plus efficace, d’un moteur 1.8l turbo de 270 chevaux dérivé de Nouvelle Renault Mégane R.S. ainsi que des pneumatiques Hankook Ventus F200, un ensemble conçu pour asseoir le statut de la Formule Renault comme l’étape idéale entre les formules d’accès et le Championnat FIA de F3 Internationale.

La grille se remplit

En parallèle du développement, la grille continue de se remplir au fil des annonces, et notamment avec les officialisations de Victor Martins, Oscar Piastri et Kush Maini, trois pilotes qui devraient jouer aux avant-postes de la catégorie.

Champion de France F4 Junior en 2017 et cinquième avec deux victoires et six podiums pour sa première saison en Formule Renault Eurocup, le Français visera le titre avec l’équipe MP Motorsport. Sur sa route, il pourrait bien retrouver l’Australien, qui occupera son baquet laissé vacant chez R-ace GP. Fort de trois podiums et deux succès parmi les rookies, Oscar Piastri aura de plus grandes ambitions en rejoignant la structure ayant réalisé le doublé en 2018.

En outre, Kush Maini fera l’an prochain ses débuts en Formule Renault Eurocup. Après avoir fait ses premiers pas en F4 Italie en 2016, l’Indien s’est classé troisième du dernier Championnat BRDC de Grande-Bretagne de Formule 3 et a désormais choisi de venir se frotter à l’une des formules de promotion les plus disputées au monde avec l’équipe M2 Compétition.

Des points revalorisés pour la Super Licence

Le dernier Conseil Mondial du Sport Automobile a salué la qualité de la formation proposée par Renault Sport Racing avec l’introduction de sa nouvelle monoplace et son calendrier composé uniquement de circuits empruntés par la F1, dont Monaco.

Les points accordés en vue de l’obtention de la Super Licence seront désormais attribués aux neuf premiers du classement général – au lieu des cinq premiers – selon le barème 18-14-12-10-6-4-3-2-1 également en vigueur pour les F3 régionales organisées en Amérique et en Asie.

Ils ont dit

Max Fewtrell, Champion 2018 de Formule Renault Eurocup : «C’est un immense honneur de pouvoir piloter le châssis n°1 de la nouvelle Formule Renault et j’aimerais remercier Renault Sport Racing et ses partenaires pour cette opportunité. Mes premières impressions ont été vraiment positives. La voiture était bien équilibrée d’entrée et les sensations sont bonnes en virages. Le gain de puissance compense agréablement l’augmentation du poids due à l’introduction de différents éléments de sécurité, dont les nouveaux panneaux latéraux anti-intrusion et le halo. On ne remarque même pas ce dernier quand on est à l’attaque ! J’avais déjà connu les pneumatiques Hankook dans d’autres catégories et les gommes chaussées sur la nouvelle monoplace sont fidèles à leur réputation puisqu’ils permettent d’exploiter pleinement le surplus d’appuis offert par la monoplace, notamment dans les courbes rapides. Dans l’ensemble, c’était une belle expérience et cette nouvelle génération de Formule Renault me semble parfaitement adaptée pour remplir son rôle ! »

Benoît Nogier, directeur commercial racing de Renault Sport Racing : « Depuis la présentation de la nouvelle génération de Formule Renault, l’enthousiasme a été grand parmi nos clients et nos prospects. Ce roulage public était l’occasion parfaite de montrer le chemin parcouru depuis octobre alors que les premières voitures seront livrées d’ici le mois prochain. Nous avons vraiment hâte que la saison commence pour voir les talents les plus brillants de leur génération s’affronter à son volant. Par ailleurs, nous nous réjouissons de l’extension et de la revalorisation des points de Super Licence accordés aux meilleurs concurrents de la Formule Renault Eurocup. Ce nouveau barème salue le travail que nous menons depuis plusieurs années pour offrir la meilleure formation possible aux aspirants à l’élite. »

Share