La technologie F1 au service des hôpitaux de Leicester

Un appareil innovant aidant les médecins et infirmières portant des équipements de protection individuelle (EPI) à communiquer de façon claire a été développé et essayé avec succès par des universitaires de Leicester en collaboration avec des ingénieurs de course de Formule 1.

Dans le cadre du traitement des patients atteints de la COVID-19 et d’autres maladies infectieuses, les EPI intégraux obligent le personnel médical à régulièrement crier pour se faire entendre et comprendre. Un exercice non seulement épuisant, mais pouvant aussi causer des erreurs de communication potentiellement néfastes.

Professeur urgentiste, vice-doyen des sciences de données cliniques de l’Université de Leicester et consultant en médecine d’urgence aux hôpitaux de Leicester, Tim Coats a créé le MedicCom en collaboration avec Project Pitlane, une association à but non lucratif.

Soutenu par KTN et financé par UK Research and Innovation (UKRI) et Innovate UK, le prototype MedicCom utilise ainsi un laryngophone destiné à capter et amplifier le son afin que les patients entendent mieux le personnel médical s’occupant d’eux.

La même fonction améliore également la communication entre les médecins et infirmières tandis qu’une connexion Bluetooth reliée à un téléphone portable leur permet de mener une conversation téléphonique claire avec les proches du patient.

« Quand vous êtes équipés d’EPI intégraux, vous devez crier pour vous faire entendre même si quelqu’un se tient à côté de vous », a déclaré le Professeur Coats. « Non seulement c’est épuisant, mais nous savons que cela peut causer des erreurs de communication potentiellement nuisibles au bien-être des patients. Une bonne communication a un effet profondément positif sur les soins apportés, d’où notre travail sur une solution. Il était formidable de collaborer avec des ingénieurs de F1. Nous avons pu utiliser leur expertise en génie électrique de pointe et leurs installations de prototypage rapide pour produire en six mois un appareil dont la conception prendrait normalement des années. »

Les prototypes ont reçu une évaluation positive de la part des praticiens des hôpitaux de Leicester et du Medical Devices Technology Evaluation Center de Birmingham. L’équipe à l’origine de sa conception recherche désormais des financements pour déployer ce dispositif au sein du NHS.

L’appareil est passé de la phase de conception à celle d’un prototypage entièrement fonctionnel en un temps record de six mois grâce aux méthodologies traditionnellement employées dans l’industrie de la F1. Cela a également permis de considérablement réduire sa taille avec une batterie plus compacte, des composants de circuit imprimé plus légers ainsi qu’à un haut-parleur et un mécanisme d’étanchéité plus petits.

Neuf exemplaires ont vu le jour à l’aide des machines de prototypage rapide situées dans la base britannique d’Alpine F1 Team à Enstone (Oxfordshire).

Réunissant des adversaires en piste, du personnel de la F1 et d’autres du sport automobile, Project Pitlane a été créé en mars 2020 en réponse à « l’appel aux armes » du gouvernement britannique pour collaborer et produire du matériel indispensable dans la lutte contre la COVID-19. L’initiative s’appuie sur l’expertise et la bonne volonté de l’ensemble des acteurs de l’industrie pour aider plusieurs organisations à relever des défis d’ingénierie et fournir des produits ou services profitant à la communauté dans son ensemble.

Bob Bell, conseiller stratégique d’Alpine F1 Team, Jason Rees, ancien responsable de l’électronique d’Alpine, et Andy Damerum de Red Bull Advanced Technologies ont travaillé en collaboration avec le Professeur Coats pour comprendre les besoins du secteur médical.

Bob Bell a ainsi apporté son expertise au système via Project Pitlane : « Project Pitlane a poursuivi le travail commencé par la production de respirateurs en aidant l’Université de Leicester dans le développement d’un nouveau dispositif médical de communication pour les praticiens du NHS portant des EPI. C’était un plaisir de travailler avec l’Université et Innovate UK, et nous espérons que cela mènera à d’autres collaborations fructueuses. »

Au-delà du prototype MedicCom, les ingénieurs F1 ont également travaillé sur le respirateur d’urgence BlueSky. Project Pitlane possède aussi l’expertise nécessaire pour relever les défis autour de la gestion de programme, de l’analyse (science des matériaux, optimisation des performances, analyse des données), de la conception et du génie logiciel, et du prototypage.

Fin

Notes aux médias
Pour plus d’informations et demandes de tournage, merci de contacter le service de presse de l’Université de Leicester au +44 (0) 116 252 2160 ou à press@le.ac.uk.

À propos de l’Université de Leicester
Mue par la découverte et l’innovation, l’Université de Leicester est un centre d’excellence international reconnu mondialement pour ses travaux de recherche, d’enseignement et d’élargissement de l’accès à l’enseignement supérieur. Avec 75 % de ses recherches considérées comme excellentes à l’échelle internationale, et des impacts de grande envergure sur la société, la santé, la culture et l’environnement, elle figure parmi les 25 premières universités au classement Higher Education REF Research Power du quotidien The Times. L’Université de Leicester accueille plus de 20000 étudiants et emploie environ 4000 collaborateurs. Pour en savoir plus, veuillez consulter https://le.ac.uk/about.

À propos de KTN
KTN est à l’origine des connexions permettant d’engager positivement le changement. Ses connaissances et son expertise offrent aux innovateurs l’opportunité de transformer leurs idées brillantes en solutions concrètes. Leurs puissantes relations industrielles et universitaires guident les entrepreneurs, les start-ups et les entreprises dans les défis complexes de l’introduction de nouveaux produits, processus et services sur le marché. Responsable du transfert de connaissances pour la santé chez KTN, le Professeur Mehdi Tavakoli a aidé à lancer le projet et à faciliter les conversations avec l’équipe de Formule 1 pour former le consortium et soutenir la proposition formulée avec son expertise et soutien technique. Pour en savoir plus, rendez-vous sur ktn-uk.org.

Share