LE RALLYE DANS LE SANG

La toute petite “Gorde”, avec sa traction arrière et son moteur situé à l’arrière, s’avère parfaite sur les circuits sinueux des rallyes tels que le Tour de Corse. En 1965, la R8 Gordini bat même l’Alpine A110, et remporte en 1967, le Grand Prix de San Remo, en Italie. Elle se défend encore au Rallye de Monte Carlo en 1970 contre la Porsche 911, qui dispose du double de sa puissance.