Les deux pilotes Renault Sport Formula One Team se sont qualifiés dans le top 10 du Grand Prix Pirelli de Belgique. C’est la deuxième fois de la saison que Nico Hülkenberg et Jolyon Palmer accèdent tous deux à la Q3. Avec un tour en 1’44’’982, Nico réalisait le septième temps. Jolyon Palmer pouvait envisager un résultat similaire, puisqu’il s’était classé septième des EL3 et de la Q2. Toutefois, un problème de boîte de vitesses l’empêchait de réaliser un tour complet et il héritait de la dixième position.

Nico Hülkenberg – R.S.17-04 n°27 – Q : 7e en 1’44’’982 - EL3 : 11e en 1’46’’064
« Je suis très heureux de cette qualification car je n’avais pas réussi à obtenir le setup que je souhaitais. J’ai toutefois réussi à obtenir cette septième place. Nous avons encore travaillé sur les réglages aujourd’hui, sans que je ne parvienne à trouver la configuration souhaitée. Je pense toujours que nous n’avons pas trouvé la meilleure solution et j’ai été agréablement surpris d’arracher la septième place. C’était un effort d’équipe. Demain, une longue course nous attend. Je serai déterminé et prêt à attaquer. »

Jolyon Palmer – R.S.17-03 n°30 – Q : 10e en 1’44’’685 – EL3 : 7e en 1’45’’491
« Je suis dans le coup avec la R.S.17 depuis le début du week-end ; il s’agit de ma meilleure prestation de l’année. J’ai une grande confiance dans la voiture, je sens qu’elle a vraiment un bon équilibre et nous n’avons pas eu à faire de gros changements. C’est de bon augure pour la suite. Nous avons eu un souci de boîte de vitesses en Q3, après un autre petit problème de capteur d’embrayage. Malgré cela, il est positif d’être dans le top 10 des qualifications. Sans mon problème de Q3, la septième place était envisageable au vu du rythme affiché. J’espère marquer des points demain. »

Alan Permane, Directeur sportif
La voiture fonctionne globalement bien.

Quelle a été la performance générale de l’équipe ?
L’équipe a affiché un très bon niveau de performance. Pour la troisième course d’affilée, notre voiture est la quatrième plus rapide et cela est de bon augure pour la suite de la saison. Jolyon s’est montré satisfait de sa monoplace dès les premiers tours de roues du week-end. Nico a eu plus de difficultés avec un équilibre inconstant, mais il a réussi à en tirer le meilleur en qualifications.

Que s’est-il passé sur la voiture de Jolyon en Q3 ?
Nous sommes toujours en train d’enquêter sur ce qui n’a pas fonctionné avec la boîte de vitesses. C’est vraiment dommage pour Jolyon : sans cet incident, il aurait pu s’élancer depuis une confortable septième position. Il s’est montré très compétitif depuis le début du week-end et c’est réellement dommage qu’il n’ait pas été en mesure de démontrer tout son potentiel aujourd’hui. Ce n’est pas du tout de son fait.

Quelles sont les considérations pour la course de demain ?
Après la pluie hier et le ciel menaçant aujourd’hui, les prévisions semblent bonnes pour demain. Mais comme toujours à Spa-Francorchamps, il faudra surveiller attentivement le radar météo !

share