Nico Hülkenberg: Donner le ton

Revigoré par les vacances d’été, Nico Hülkenberg est déterminé à réaliser une belle prestation à Spa-Francorchamps pour lancer la seconde partie de saison.

Qu’aimez-vous à Spa-Francorchamps ?
Spa figure parmi mes circuits préférés en F1 et l’un de ceux qui semblent toujours me réussir. Le tracé est entouré de magnifiques paysages naturels au cœur de la forêt et cela peut créer quelques surprises, notamment du côté de la météo. Spa est célèbre pour ses dénivelés et ses virages fluides. C’est vraiment particulier d’y piloter, encore plus avec les F1 actuelles. On est véritablement collé à la piste dans ces courbes extrêmement rapides. Cela procure de véritables frissons et des sensations uniques. Tout le monde parle du Raidillon, mais Pouhon et Blanchimont sont aussi incroyables et très rapides. Spa convient vraiment à mon style de pilotage.

Racontez ce combat sur sept kilomètres au volant d’une F1…
C’est le tour le plus long du calendrier avec ses nombreux enchaînements. La quête de l’équilibre parfait est un défi. On a besoin d’un maximum d’appui pour certains virages du deuxième secteur, mais aussi d’un minimum pour conserver une bonne vitesse de pointe dans les lignes droites. C’est un aspect crucial. Il faut ensuite être au sommet de son art dans tous les virages pour tout mettre bout à bout. La section intermédiaire est fluide, assez dense, mais elle peut vous permettre de claquer ou ruiner un temps. Nous verrons ce que le ciel nous réservera, mais cela peut être étrange à Spa. Une partie du circuit peut être sèche tandis qu’une autre est sous une pluie torrentielle. Tout peut arriver et nous devons exploiter chaque opportunité.

Comment Hulk s’est-il occupé durant les vacances ?
C’était agréable de lever un peu le pied pour se détendre. Juin et juillet ont été des mois très intenses avec beaucoup de courses et de travail. Cette pause était donc la bienvenue pour refaire le plein d’énergie. J’ai retrouvé un peu d’équilibre et d’harmonie sous le soleil, tout en gardant ma routine d’entraînement. Je suis prêt.

Comment vous sentez-vous avant d’aborder la seconde moitié de saison ?
Nous savons que nous devons nous y remettre et donner le ton d’entrée si nous voulons rester devant nos concurrents au sein du peloton. Nous sommes conscients que la bataille fait rage, mais je connais la motivation de l’équipe pour poursuivre le développement de la voiture et en extraire toujours plus de performances. Ils peuvent être sûrs que je ferai tout au volant pour que les résultats suivent. Beaucoup de travail nous attend, et cela commencera dès la Belgique.

Share