Nico Hülkenberg: Drift King

L’expérience amère et frustrante de Sepang n’a fait que renforcer la détermination de Nico Hülkenberg, prêt à tout pour retrouver le top dix sur le tracé légendaire de Suzuka.

Que pensez-vous du Grand Prix du Japon ?
Le Japon est à part. Les fans sont géniaux et parmi les plus enthousiastes de toute la saison. Ils vous soutiennent comme nulle part ailleurs : le jour et la nuit, et ce qu’importe la météo. C’est l’un des week-ends que j’attends le plus de l’année. Mon bilan à Suzuka est plutôt bon et constant. J’ai donc hâte d’y être dans l’espoir de poursuivre ma série.

Suzuka est-il l’un de vos circuits préférés ?
J’adore venir au Japon, Suzuka est l’une des meilleures pistes du calendrier ! C’est rythmé et très rapide tout en procurant d’excellentes sensations. On peut être très agressif à certains endroits. Les dénivelés sont assez prononcés et c’est quelque chose que l’on ne voit pas trop à la télévision. Le 130R à fond est un superbe virage donnant beaucoup de plaisir. Cette année, le spectacle sera magnifique avec les nouvelles F1 ! Négocier parfaitement ces courbes offre une joie incommensurable.

Quel est votre ressenti après la Malaisie ?
C’était un week-end difficile. Nous avons eu du mal tout au long des trois jours, nous n’avons pas vraiment trouvé l’équilibre ou l’adhérence. La qualification était bonne et nous sommes parvenus à extraire davantage de performances. Le premier tour de course était loin d’être génial et cela nous a mis sur la défensive. Nous n’avons pas réussi à récupérer le terrain perdu par la suite. C’était frustrant, mais nous allons analyser tout cela, nous reprendre et revenir à la charge au Japon.-

share