Nico Hülkenberg: Faire front

S’il a quitté l’Autriche les mains vides, Nico Hülkenberg est déterminé à retrouver le chemin des points sur l’un de ses tracés préférés : Silverstone.

Qu’appréciez-vous à Silverstone ?
Silverstone est un circuit formidable, notamment en raison des vitesses qu’on y atteint. Les enchaînements à l’ancienne comme Maggots, Becketts et Chapel sont géniaux et extrêmement rapides au volant des nouvelles F1. C’est un défi physique de ressentir autant de forces. C’est important de trouver un bon équilibre à haute vitesse pour extraire tout le potentiel de la voiture. Silverstone est donc beau, physique, plein de défis, mais extrêmement gratifiant quand on arrive à boucler le tour parfait !

Qu’est-ce qui le rend si particulier ?
Le Grand Prix de Grande-Bretagne fait partie des épreuves historiques du calendrier. On y retrouve les racines du sport automobile. L’ambiance est toujours grandiose et elle est contagieuse. Tout au long du week-end, les tribunes sont garnies et c’est plaisant à voir. C’est la deuxième course à domicile de l’équipe, donc il y a également une importance et une signification supplémentaires. L’an dernier, j’ai signé ma meilleure qualification et l’un de mes meilleurs résultats de la saison.

À votre avis, pourquoi la Grande-Bretagne vous réussit-elle tant ?
C’est un circuit qui convient à mon style de pilotage. De grands virages rapides, beaucoup d’appuis… Il faut un brin de courage pour tirer le maximum de sa voiture. Cela offre des bases encourageantes d’être sur cinq tops dix consécutifs à Silverstone. Mettons-nous au travail pour faire la passe de six.

Est-ce essentiel de rebondir au plus vite ?
Nous avons l’occasion de retrouver immédiatement les points après notre déception en Autriche. Les dernières semaines ont été bien remplies, mais je vise clairement un bon résultat.

Share