Nico Hülkenberg : Fête à la maison

Nico Hülkenberg dispute à son tour son Grand Prix national à Hockenheim. L’Allemand détaille en quoi courir devant son public est une expérience à part et ses objectifs du week-end.

Comment est-ce d’évoluer à domicile ?
Piloter dans son pays est quelque chose à part. C’est toujours motivant de briller devant ses fans et ses compatriotes qui nous encouragent et veulent que l’on signe un beau résultat. Nous avions fait une excellente course l’an passé en Allemagne. Nous viserons la même chose cette saison, non seulement pour les spectateurs, mais aussi pour l’équipe.

Hockenheim est-il un circuit que vous appréciez ?
C’est vraiment amusant, surtout avec les F1 actuelles et leurs appuis. De nos jours, certains virages sont très rapides, en particulier le premier. Le deuxième est très important comme il faut garder une certaine vitesse minimale pour avoir de l’élan en vue de la courbe suivante. C’est le meilleur endroit pour dépasser en course. On a besoin d’une traction efficace à la sortie de l’épingle au cœur du deuxième secteur. La dernière section est assez cool avec des tribunes de tous les côtés et une ambiance toujours très bruyante. C’est la partie la plus technique du tour, car elle est assez étroite et elle offre un excellent point de vue pour les fans.

Rétrospectivement, comment analysez-vous la Grande-Bretagne ?
C’était un bon résultat d’équipe avec Daniel et moi dans les points. Cependant, nous cherchons toujours à faire mieux et plus et nous en avons peut-être laissé à cet égard. C’était une course difficile où il s’est passé beaucoup de choses de mon côté. C’était donc bien d’arriver à finir dixième. Nous avons aussi repéré des améliorations sur lesquelles nous devons nous appuyer avant d’enchaîner l’Allemagne et la Hongrie en moins de dix jours.

Share