Nico Hülkenberg : Gains d’Espagne

Nico Hülkenberg est résolument déterminé à connaître un bon week-end et à retrouver les points en Espagne.

Quels sont les principaux défis à Barcelone ?
Année après année, nous accumulons beaucoup de tours à Barcelone. C’est donc un endroit que nous connaissons tous très bien. J’apprécie ce tracé qui compte beaucoup de virages rapides, et particulièrement le T3 et le T10. En fait, Barcelone est un circuit très physique et l’on ressent généralement des douleurs dans le cou après l’arrivée ! En début d’année, nous y avons réalisé des essais hivernaux productifs. Nous allons nous appuyer sur notre connaissance du terrain pour obtenir de bons résultats sur l’ensemble du week-end.

Aimez-vous courir à Barcelone ?
Le Grand Prix d’Espagne est présent au calendrier depuis que je suis en F1. J’y ai aussi remporté une course quand j’étais en F3 en 2008 ! Les fans sont de vrais passionnés de sport automobile et ils font beaucoup de bruit chaque année. C’est fantastique à voir.

Quel bilan tirez-vous du Grand Prix d’Azerbaïdjan ?
De toute évidence, nous n’avons pas connu un bon week-end à Bakou. J’ai tout donné et j’attaquais très fort, mais il semble que nous n’ayons pas pu progresser. La saison est très longue et j’espère que ce n’était que l’un de ces week-ends sans… Nous avons connu des débuts difficiles, mais nous restons soudés et nous travaillons tous ensemble pour aller de l’avant à Barcelone.

Share