Nico Hülkenberg: Nouveau Monde

Après un week-end brillant à Montréal où il s’est offert la septième place grâce à une performance pleine de sérénité, Nico Hülkenberg se rend sur un terrain moins familier : le Circuit Paul Ricard.

Avez-vous hâte d’être au Grand Prix de France ?
Je suis impatient de piloter sur le Circuit Paul Ricard. Renault a attendu longtemps, dix ans depuis leur dernière course à domicile... J’arrive donc avec un surplus de motivation pour que l’on soit fier de notre travail. Je sais à quel point cela compte pour tous les membres de l’écurie !

Que connaissez-vous du Circuit Paul Ricard ?
En fait, je le connais assez bien. Je n’y vais pas à l’aveugle. Il y a quelques années, j’y ai effectué quelques tours dans le cadre de ma préparation pour les 24 Heures du Mans 2015. Ses caractéristiques sont assez similaires à celles du dernier rendez-vous à Montréal, notamment avec les longues lignes droites demandant une vitesse de pointe élevée ou encore les gros freinages. Vendredi, les essais seront importants pour que tout le monde entre dans le rythme avec une phase d’apprentissage. C’est toutefois un défi que j’attends avec impatience et je ferai de mon mieux pour en percer les secrets.

Comment un pilote se prépare-t-il à un nouveau circuit ?
Accumuler les tours au simulateur est un bon point de départ. Nous avons passé une journée à Enstone pour étudier des réglages et compiler les données avant d’être sur place. Ensuite, il faut travailler dur avec ses ingénieurs, apprendre, écouter et tout mettre en œuvre en couvrant un maximum de tours lors des essais libres vendredi et samedi.

Hulk était-il satisfait d’être le « meilleur des autres » au Canada ?
C’était finalement un week-end agréable pour l’ensemble de l’équipe avec dix points en poche et une bonne avance sur notre rival le plus proche. Fondamentalement, la septième position est actuellement le meilleur résultat à notre portée si les six premiers rallient l’arrivée. Néanmoins, cela ne nous empêche pas de travailler sur de nombreux aspects pour progresser et réduire l’écart qui nous sépare des leaders.

Share