Nico Hülkenberg: Plein régime

Nico Hülkenberg a effectué son grand retour dans les points à Silverstone. L’Allemand veut s’appuyer sur ce résultat positif au Hungaroring, un circuit très exigeant physiquement.

Que dire au sujet du Hungaroring ?
J’aime la Hongrie, c’est un bon Grand Prix. La piste est cool et technique avec beaucoup de jolis enchaînements qui se succèdent les uns après les autres. On a l’impression que tous les virages sont liés puisqu’une erreur vous pénalisera sur le suivant. Il faut être fluide, en harmonie avec la voiture. C’est un circuit physique et très chaud, au point de mettre les pilotes à l’épreuve. Il reste néanmoins agréable malgré un tracé exigeant où les pauses sont rares sur un tour. Plus que d’autres, cette course peut se résumer au physique.

Qu’en est-il de la culture hongroise ?
Budapest est une belle ville, notamment grâce à son architecture. Sur le plan gastronomique, le goulasch hongrois figure parmi les mets les plus populaires. C’est un pays intéressant, d’ordinaire très chaud. Il y a beaucoup de choses à faire et à voir. C’est généralement de bon augure pour les fans de mêler détente et animation.

Vous devez être ravi de votre week-end à Silverstone ?
Je me réjouis du bilan très positif. Le nouveau fond plat a bien fonctionné et la voiture a pu réaliser un pas en avant. Nous avons réussi à convertir notre bonne position sur la grille à l’arrivée. Le rythme était vraiment bon, nous étions plus rapides que nos rivaux du milieu de peloton. C’est bien d’être le meilleur des autres ! Nous avons été récompensés par des points importants. La sixième place me fait du bien, tout comme à l’équipe qui a énormément travaillé. Il est désormais temps de repartir de l’avant à Budapest.

share