Malgré des conditions peu clémentes, les concurrents engagés en Formule Renault Eurocup poursuivent la découverte de leurs nouvelles monoplaces sur le Circuit Nevers Magny-Cours. Ce mercredi, l’Australien Oscar Piastri (R-ace GP) a signé le temps de référence en 1’42’’003 pour devancer Sebastián Fernández (Arden Motorsport) et Cameron Das (M2 Competition). Le Brésilien de la Renault Sport Academy Caio Collet (R-ace GP) s’est montré le rookie le plus rapide.

Pour ce deuxième jour d’essais collectifs officiels de l’année, la piste était d’abord sèche avant que la pluie ne fasse son apparition dès la première interruption provoquée par Frank Bird (Arden Motorsport). Au cours d’une session fortement perturbée par le vent et les averses, Cameron Das passait entre les gouttes pour s’emparer des commandes en 1’42’’258 devant son équipier Esteban Muth (M2 Competition). Patrick Schott (FA Racing by Drivex), Petr Ptáček (BhaiTech Racing) et Patrik Pasma (Arden Motorsport) complétaient le top cinq à mi-journée.

L’après-midi, les conditions s’amélioraient progressivement et le rythme s’accélérait dans la dernière heure. Après la sortie de João Vieira (JD Motorsport), les concurrents se préparaient à vivre un sprint final de dix minutes avec les pneus slicks proposés par Hankook. Oscar Piastri en profitait pour boucler un tour en 1’42’’003 avant que le tête-à-queue de Federico Malvestiti (BhaiTech Racing) n’interrompe définitivement la séance. L’Australien devançait alors Sebastián Fernández, Alexander Smolyar (R-ace GP), Caio Collet et Federico Malvestiti.

Séance 1 - Séance 2 - Jour 2

Timing parfait pour Oscar Piastri

Oscar Piastri (R-ace GP) : « Les conditions météorologiques ont rendu cette journée très difficile. Cet après-midi, j’ai surtout eu de la chance en signant mon meilleur tour au bon moment. C’est toujours agréable d’être devant, mais je ne crois pas que l’on puisse tirer la moindre conclusion d’autant que la piste était encore très humide à certains endroits. Avec cette nouvelle Formule Renault, les glissades sont plus difficilement rattrapables et cela ajoute un certain défi physique au volant. Jusqu’à présent, tout se passe bien avec R-ace GP. Je pense qu’il s’agit de la meilleure équipe du plateau et nous ferons tout pour garder le numéro 1 sur ma voiture ! »

Sebastián Fernández accumule les kilomètres

Sebastián Fernández (Arden Motorsport) : « Ces deux premières journées d’essais se sont bien passées, même si les conditions pourraient être un peu plus clémentes ! Nous faisons de bons progrès dans notre découverte de la voiture et nous continuons d’en apprendre dès que nous prenons la piste même si cette monoplace est assez similaire aux anciennes F3. Cette année, je vais seulement disputer six meetings en parallèle d’autres programmes. Je ne m’attends donc pas à remporter le titre, mais je veux accumuler les kilomètres, poursuivre mes progrès et jouer aux avant-postes si tout se passe bien ! »

Cameron Das entre les gouttes

Cameron Das (M2 Competition) : « Nous sommes vraiment dans un processus d’apprentissage puisque tout est nouveau pour l’équipe et moi-même. Chaque tour nous permet d’en apprendre plus et nous avons pu découvrir la voiture dans des conditions radicalement différentes ! Avec cette monoplace, il faut se montrer attentif dans les virages ainsi qu’au freinage. Elle n’est pas extrêmement difficile à piloter, mais elle requiert un style un peu différent de ce que j’ai pu connaître jusqu’ici. Dans tous les cas, nous allons dans la bonne direction et même s’il y a eu une part de chance dans mon temps ce matin, notre rythme était prometteur par rapport à ceux qui étaient en piste en même temps. »

Le rookie Caio Collet dans le top cinq

Caio Collet (R-ace GP) : « Malgré un léger contretemps hier après-midi et des conditions loin d’être idéales, tout se passe bien jusqu’ici ! J’apprends énormément et j’espère que le ciel sera un peu plus clément demain pour poursuivre notre travail sur le sec. Notre rythme est relativement bon sur piste humide, mais il est encore trop tôt pour en tirer le moindre enseignement. C’est assez intéressant de devoir s’adapter à une nouvelle voiture ayant plus d’appuis, plus de puissance, mais aussi une direction un peu plus lourde. Je n’ai pas d’objectif précis, mais je vais essayer de faire de mon mieux chaque fois que je prends le volant. Je pense que les résultats devraient naturellement suivre. »

Share