C’est ici que tout se joue. Renault e.dams se rend ce weekend à Montréal pour l’ultime épreuve de la saison 2016/17 du championnat FIA de Formule E avec un double objectif : gagner les titres équipe et pilote.

Seule écurie à avoir inscrit des points à chaque manche, Renault e.dams dispose d’une avance de 65 points sur ABT Schaeffler Audi Sport dans la course au titre. Malgré son absence à l’ePrix de New York, Sébastien Buemi garde la tête au championnat avec 10 points d’avance sur son rival, Lucas di Grassi. Si Renault e.dams venait à l’emporter, il s’agirait du troisième sacre consécutif de l’équipe française et du deuxième pour le pilote suisse, qui gagnait le titre l’an passé avec seulement un point d’avance sur le même Di Grassi.

Situé le long des rives du fleuve Saint Laurent, le circuit de 2,745km traversera le boulevard René-Lévesque et les rues Berri, Notre-Dame, Saint-Antoine, Viger et Papineau. Avec 14 virages au compteur, le circuit promet du spectacle. Cette fois-ci encore, deux courses sont au programme : une le samedi de 35 tours et une le dimanche, de 37 tours. Tous les yeux sont donc rivés sur la grande finale de la saison, car rien n’est joué d’avance.

Le top management

Alain Prost, co-propriétaire de l’écurie
« Ce fût une saison particulière. Nous avons eu deux pilotes très réguliers, gagné six courses et marqué des points à chaque manche, ce qui nous permet d’être en position de force sur le championnat constructeurs. Néanmoins, ce clash de dates à New York fût comme une épée de Damoclès puisqu’il s’agissait pour Sébastien de rater deux courses aux points précieux. Aujourd’hui, nous arrivons à Montréal avec seulement 10 points d’avance au championnat pilotes alors que nous en avions 32. Nous avons donc une pression supplémentaire pour ce weekend. Nous allons gérer ça de manière sereine, équipe et pilotes compris. Les deux dernières saisons, le championnat pilotes se jouait également à la dernière course, nous verrons donc ce que Montréal nous réserve. Sur le plan de la régularité et de la performance, nous méritons ces titres. »

Jean-Paul Driot, co-propriétaire de l’écurie
« Après le weekend à New York sous tension, nous nous rendons à Montréal avec l’envie de concrétiser cette belle saison. Les victoires de Sébastien et le complément de points marqués par Nicolas à chaque course nous placent en tête du championnat constructeurs. Pour le titre pilote, Sébastien et l’équipe arrivent concentrés et sereins. Nous ferons notre préparation habituelle pour éviter toute pression. Les objectifs sont clairs pour ce weekend : faire un deuxième doublé consécutif. »

Les pilotes

Séb Buemi, #9
« C’était très étrange de ne pas être à New York donc je suis très heureux d’arriver à Montréal et de retrouver mon équipe pour jouer la finale. Nous avons encore de très bonnes chances de conserver nos titres. Je vais donc attaquer ce weekend de manière normale avec notre rituel habituel de préparation avant un ePrix. Nous essaierons de faire le mieux possible. J’espère que l’on pourra finir en beauté cette saison et j’ai hâte d’y être. »

Nico Prost, #8
« A New York, je n’ai pas pu convertir le bon rythme des essais libres en un gros résultat mais nous avons toutefois rapporté des points importants. A Montréal, j’espère finir la saison d’une belle façon, le weekend sera important aussi bien au niveau du championnat constructeurs que du championnat pilotes. Il faudra rester concentré jusqu’au bout. »

Notes du tracé

Samedi
Essais Libre 1 – 08.00 – 08.45
Essais Libre 2 – 10.30 – 11.00
Qualifications – 12.00 – 12.36
Super Pole – 12.45 – 13.00
Départ – 16.00

Dimanche
Essais Libre 1 – 08.00 – 08.45
Essais Libre 2 – 10.30 – 11.00
Qualifications – 12.00 – 12.36
Super Pole – 12.45 – 13.00
Départ – 16.00

2,745 (km) : Longueur du circuit.
14  : Nombre de virages.
35 : Nombre de tours pendant l’ePrix de samedi 29 juillet.
37 : Nombre de tours pendant l’ePrix de dimanche 30 juillet.

La saison 3 de Renault e.dams en chiffres

6 : Nombre de victoires (Hong Kong, Marrakech, Buenos Aires, Monaco, Paris et Berlin en course 2).
6 : Nombre de podiums – tous sur la plus haute marche.
2 : Nombre de pole positions
157 : Nombre de points inscrits par Séb Buemi jusqu’à présent
84 : Nombre de points inscrits par Nico Prost jusqu’à présent
259 : Nombre de points inscrits pour l’écurie jusqu’à présent

Pour télécharger la présentation complète, cliquez ici

Retour en haut