Déjà détenteur de quatre couronnes dans la catégorie, Nicolas Milan a retrouvé cette année la Clio Cup France à temps plein. Un retour gagnant, ponctué par un cinquième titre historique pour le pilote-préparateur qui ne semble toujours pas rassasié !

Après ses débuts en Championnat de France FFSA Supertourisme en 1999, Nicolas Milan s’est rapidement tourné vers les coupes de marque avec un certain succès tant dans l’Hexagone qu’en Europe. Au fil des années, l’Agenais accumule les trophées et les dotations, ce qui l’amène à créer sa propre structure et de se muer en pilote-patron.

En 2007, Nicolas Milan se lance à l’assaut de la Clio Cup. Après une année d’apprentissage, il s’incline au nombre de deuxièmes places face à Maxime Martin.

Déterminé, il prend sa revanche dès l’année suivante. Tout s’accélère par la suite. Depuis 1966, aucun pilote n’avait obtenu plus de deux titres en France… Nicolas Milan réalisera le triplé entre 2009 et 2011 – année où il s’offre aussi l’Eurocup Clio !

Lauréat en Espagne en 2013, il retrouve la Clio Cup France pour empocher sa quatrième couronne en 2014. Présent l’an dernier pour assister son fidèle lieutenant Marc Guillot, il vise ensuite un cinquième sacre en 2018.

Vainqueur d’une course sur chacun des quatre premiers rendez-vous de la saison, l’Aquitain fait forte sensation en remportant la deuxième manche à Valencia, moins de vingt-quatre heures après avoir joué la victoire en Alpine Elf Europa Cup au Nürburgring !

Plus en retrait à Magny-Cours, Nicolas Milan aborde la finale au Circuit Paul Ricard avec dix points de retard sur Benoît Castagné. Résolu et jamais inquiet, il dépassera par deux fois son adversaire en piste pour l’emporter sur le fil avec six unités d’avance.

Aussi rapide et efficace derrière le volant que face aux micros, Nicolas Milan a démontré qu’il était toujours prêt à ajouter de nouvelles lignes sur un CV déjà bien fourni !

Share