Rémi Taffin: Puissance dédiée

Désormais quatrième du Championnat Constructeurs, l’équipe se dirige vers les célèbres rues monégasques. Rémi Taffin, directeur technique moteur, nous présente les défis nécessaires pour en sortir vainqueurs...

Comment évaluez-vous le Grand Prix d’Espagne?
Nous avons affiché un bon niveau de performances lors des qualifications. Nous avons ensuite réalisé une course solide grâce à un beau départ. Nous nous sommes battus aux avant-postes pour la quatrième position et des moteurs Renault se sont classé quatrième et cinquième. Après cinq courses, notre quatrième place reflète le pas en avant attendu cette saison. En Espagne, les performances étaient similaires aux quatre premières manches. Nous avons mené Carlos en Q3. Cela n’a malheureusement pas été le cas pour Nico, mais nous en connaissons les raisons.
 
Le nouveau carburant apparu en Espagne a-t-il répondu à nos attentes?
L’arrivée du nouveau carburant a été très bien gérée. La performance était au rendez-vous et nous n’avons rencontré aucun problème. C’était un bon pas en avant.
 
Monaco réserve-t-il un traitement spécial au moteur?
À Monaco, nous ne souhaitons rien changer par rapport aux cinq dernières courses. La chose la plus importante pour un pilote ici est d’avoir confiance dans le comportement du moteur. Bien sûr, nous voulons nous appuyer sur nos performances, mais la régularité et la prévisibilité sont cruciales sur un circuit aussi particulier. Nous devons nous concentrer sur la manière dont la puissance est délivrée en raison des virages lents à bas régime. Nous garderons un œil là-dessus, mais nous sommes prêts.
 
L’objectif est de placer les deux R.S.18 dans les points à chaque course. Quelle sera la clé pour y parvenir?
Nous avons plus de mille personnes travaillant à Enstone et Viry pour développer une voiture en mesure d’y arriver. Ensuite, il faut être certain d’avoir les éléments pour rallier l’arrivée. Une fois en piste, notre but est d’optimiser ce que nous avons entre les mains. Nous avons le package pour marquer des points à chaque course. Nous devons donc compter sur l’humain – pilotes, ingénieurs et mécaniciens – pour être sûrs de maîtriser tous les paramètres.

Que pouvons-nous espérer avec l’imminente évolution moteur?
Nous introduirons un moteur neuf et bénéficiant d’évolutions lors de la septième course au Canada. J’espère que les gains attendus seront au rendez-vous et nous sommes impatients de le voir en action.

Share