Renault 21 Superproduction (1988)

Lancé en octobre 1987 pour le Championnat de France de Superproduction, le projet Renault 21 Superproduction s’offre son premier podium en mars 1988, soit cinq mois plus tard à peine !

Sur les dix courses au calendrier, la voiture en remporte finalement six, partagée de manière égale entre Jean Ragnotti et Jean-Louis Bousquet. À l’issue de la saison, Jean Ragnotti obtient le titre de Champion de France de la catégorie.

Un travail minutieux sur l’aérodynamique a été mené en soufflerie afin de dénicher les solutions les plus efficaces. Sur le plan mécanique, on retrouve un nouveau bloc de 430 chevaux dont la puissance est limitée par une pop-off valve héritée de la F1, mais aussi un arbre de transmission intégrale en fibre de carbone long de 2,35 m dérivé de l’Espace Quadra.

Pendant que ce modèle bien né se frotte à l’élite européenne et titille les allemandes sur leur terrain de jeu, Renault développe une version un peu moins puissante dans le cadre de la Renault 21 Turbo Europa Cup qui connaîtra un véritable succès.